La Suisse durcit la réglementation anti-tabac

Jusqu’alors jugée mauvaise élève dans la lutte anti-tabac, la Suisse souhaite désormais faire bonne figure. Comptant près de 25 % de fumeurs, ce taux semble pourtant loin d’affoler le siège de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Pour preuve, la Suisse fait partie des 10 % des états à ne pas avoir ratifié la convention cadre de l’OMS, de 2003, pour la lutte anti-tabac.

Certains ont accusé la patrie des géants du tabac de fermer les yeux sur la promotion de ce produit délétère. Pour contrer ces allégations, la Suisse compte bien suivre les recommandations des autorités de santé. Son projet de loi sur le tabac, rejeté par la Parlement en 2016, a donc récemment été reformulé.

Une réglementation « nuancée » autour du tabac

Le précédent projet de loi avait notamment été refusé car il projetait d’interdire la publicité autour du tabac. Cette motion disparaît donc dans sa nouvelle version, au profit d’une interdiction de publicité à destination des mineurs. Une mesure loin d’être suffisant pour ôter le bonnet d’âne de la Suisse dans la lutte anti-tabac.

Ce nouveau projet de loi durcit toutefois la réglementation sur la vente de tabac. Le Conseil fédéral souhaite qu’elle ne soit plus autorisée aux mineurs, dans l’ensemble du pays. Si certains cantons appliquent déjà cette mesure, d’autres, plus permissifs, autorisent la vente de cigarettes sans restriction d’âge.

L’e-cigarette tient également une grande place dans ce projet de loi. Il faut dire que ce dispositif s’est rapidement imposé comme un moyen de lutte efficace contre le tabagisme. La vente de dispositif de vapotage sera désormais interdite aux mineurs, et son usage restreint dans les lieux où il est interdit de fumer. La Suisse entend ainsi calquer les mesures autour du vapotage à celle déjà appliquées dans le reste de l’Europe.

Enfin, le snus, du tabac à consommation orale prisé par la jeune génération, n’est soumis à aucune restriction. Pour autant, une mise en garde sera appliquée pour prévenir le risque de dépendance de ce produit.