Les fabricants chinois de vape mettent en place de nouvelles normes et processus

 Les fabricants chinois de vape mettent en place de nouvelles normes et processus

photo : Vaporesso

En Chine, les fabricants de produits de la vape ont repris leurs activités après l’interruption due à la pandémie de Covid-19. Les entreprises sont principalement basées à Shenzhen, la capitale mondiale de l’électronique. Elles assurent qu’elles ont mis en place des normes et des processus nouveaux afin d’assurer la sécurité de leurs employés et clients.

Plusieurs d’entre elles ont également intensifié leurs efforts de collecte de données pour les autorisations de mise sur le marché américain de produits du tabac (PMTA). Welford Ou, le PDG de SmokTech, a en effet expliqué que le coronavirus avait un impact sur le processus PMTA. Pour exemple, les enquêtes comportementales ont été stoppées et la préparation des produits pour le PMTA prend plus de temps.

chinois
photo : Vaporesso

Smoore Technologies, la maison mère de Vaporesso et de Feelm, a déclaré avoir pris des mesures énergiques et complètes avant même l’épidémie. Ses dirigeants déclarent ainsi avoir mis en place des équipes de prévention et de contrôle des maladies avant les vacances de printemps chinoises. Depuis le 20 janvier, ces équipes enquêtent sur les conditions de travail des employés, préparent du matériel de prévention des épidémies et désinfectent les espaces communs. Feelm a également remis un livret de prévention et de contrôle du Covid-19 à chacun de ses employés afin d’améliorer leur sécurité sanitaire.

Une reprise de la production et des importations vers les États-Unis

Sofia Luo, la directrice marketing de Feelm, affirme que les installations de Smoore assurent déjà 85 % de la production d’avant la pandémie. Elle indique également que depuis mi-février des marchandises sont expédiées vers les USA. Toujours selon Sofia Luo, les stocks de matériaux clés sont suffisants et la chaîne de production s’est rétablie et est en retour en production. Quand on lui a demandé s’il y avait une pénurie d’approvisionnement, elle a répondu que tout était sous contrôle.

SmokeTech reprend ses activités normales et davantage de travailleurs devraient être embauchés. L’entreprise attend également le retour de certains employés de Wuhan (l’épicentre de la pandémie) dont les habitants ont été mis en quarantaine jusqu’au 25 mars. Enfin, Welford Ou affirme que les ventes se portent bien et que le défi de l’entreprise est d’embaucher très vite plus de travailleurs qualifiés. Ceci afin de répondre à la demande.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap