Référendum en Suisse : les vapoteurs désabusés

 Référendum en Suisse : les vapoteurs désabusés

Pour défendre leur consommation, les vapoteurs ne manquent pas d’idées. C’est ainsi, qu’il y a quelques semaines, les vapoteurs suisses envisageaient un référendum pour défendre leur dispositif. Visant à contrer la loi assimilant le tabac, l’alcool et les produits du vapotage, ils espéraient redorer l’image de la vape. Il s’agissait surtout d’offrir une alternative efficace et saine aux anciens fumeurs, et l’opportunité de la découvrir facilement.

suisse

En mars 2020, l’Association Romande des Professionnels de la Vape (ARPV) a ainsi déposé un référendum pour défendre la vape. Son objectif était de l’exclure de la loi anti-tabac suisse, où les deux produits étaient clairement assimilés. L’ARPV cherche a affirmer l’innocuité de la vape auprès des citoyens suisses comme des autorités. Après avoir obtenu les 5294 signatures nécessaires pour pouvoir proposer le référendum, l’ARPV tenait sa première victoire.

 

Référendum échoué et désillusion

Une fois le référendum lancé, tous les espoirs étaient donc permis quant à un résultat favorable pour la vape. Et pourtant, la désillusion ne s’est pas faite attendre longtemps. Ce dernier n’a recueilli que 5005 signatures, soit 289 de moins que lors de sa présentation. Ce dernier ne sera donc pas validé, conduisant à l’adoption de la loi cantonale genevoise. Tabac, alcool et produits issus de la vape seront donc bien sur un même pied d’égalité. Au grand désespoir des professionnels de la vape, les restrictions ne seront pas nuancées pour les produits qu’ils proposent aux consommateurs.

Les défenseurs de la vape se désolent de cet échec, qui signe l’assimilation officielle du vapotage au tabagisme. Il sera ainsi interdit de tester de nouveaux e-liquides en boutiques ou de présenter ces produits en vitrines. Ces décisions vont, sans nul doute, limiter le nombre de nouveaux vapoteurs. Or, ces derniers sont généralement d’anciens fumeurs, qui n’auront pas d’alternative pour se sevrer de leur consommation, ô combien nocive.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap