Royaume-Uni : la baisse du nombre de fumeurs se poursuit malgré un léger fléchissement

 Royaume-Uni : la baisse du nombre de fumeurs se poursuit malgré un léger fléchissement

Photo : Skitter

Le gouvernement britannique peut se réjouir des très bonnes données concernant l’évolution de son taux de tabagisme. Le Royaume-Uni a perdu 3 millions de fumeurs entre 2011 et 2019. L’une des causes de cet excellent résultat est la politique pro-vape menée par les autorités sanitaires.

fumeurs
Photo : Skitter

Le nombre de Britanniques fumeurs a chuté de 30% en seulement 8 ans. D’après le dernier recensement effectué en 2019, le pays comptait 14,4% de personnes qui fument alors que ce pourcentage était de 20,1% en 2011. Les différentes mesures décidées par le gouvernement ont porté leur fruit. Malheureusement ces derniers mois, le pays observe un léger ralentissement. Entre 2018 et 2019, le taux de fumeurs n’a reculé que de 0,6 %.

Aujourd’hui, le gouvernement britannique peut se féliciter de la campagne anti-tabac menée depuis quelques années. Contrairement à de nombreux pays l’accent a été mis sur l’utilisation des produits de vape comme substitut du tabac. Le Royaume-Uni a d’ailleurs innové dans cette démarche en proposant par exemple des vapeshops dans les hôpitaux. Le dernier rapport du PHE (Public Health England) datant du mois de mars dernier souligne d’ailleurs l’intérêt de continuer à utiliser les produits de vape pour lutter efficacement contre le tabagisme.

 

Les réseaux d’influence et les campagnes de désinformation.

Toutefois, la Grande-Bretagne comme beaucoup de pays dans le monde est soumise à l’influence non négligeable des lobbystes. L’industrie du tabac et des moyens financiers et humains très importants pour promouvoir le tabac et ils se servent des réseaux sociaux pour discréditer la vape et malheureusement cette stratégie est payante.

Une étude a été réalisée par l’University College de Londres auprès de 16 000 personnes entre 2014 et 2019. Les résultats ont montré que les personnes les plus âgées étaient particulièrement sensibles aux propos tenus par les anti-vapes alors que les jeunes sont nettement moins réceptifs. Toutefois ces campagnes de désinformation ont des conséquences sur le nombre de fumeurs qui hésitent aujourd’hui à passer au vapotage.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap