Sondage : la confiance des français envers la vape

 Sondage : la confiance des français envers la vape

Image : Freepik

D’après les résultats d’une étude réalisée par France Vapotage, les sentiments des fumeurs concernant les cigarettes électroniques sont ambivalents. La vape est considérée pour la majorité des sondés comme un moyen efficace d’arrêter le tabac mais pour de nombreux Français, sa consommation est jugée aussi dangereuse que la cigarette traditionnelle.

vape
Image : Freepik

France Vapotage a réalisé en partenariat avec Odoxa une vaste enquête sur le vapotage en septembre et le bilan de cette étude interpelle. Tout d’abord, même si 58 % des Français pensent que la vape aide au sevrage tabagique, seulement 40 % estiment que les e-cigarettes permettent d’arrêter définitivement de fumer soit une diminution de 5 points par rapport à octobre 2019. Même chez les vapoteurs, la baisse de confiance est importante avec une perte de 4 points.

Ces chiffres sont particulièrement inquiétants car ils traduisent une baisse de confiance de l’ensemble de la population pour les produits de vape. Autre constat alarmant : alors qu’en mai 2020, 45 % des fumeurs songeaient à se tourner vers le vapotage. En septembre de la même année, ce pourcentage était tombé à 38 %.

 

Une désinformation liée à un problème de communication

Cette enquête a également révélé que 37 % des sondés se disent correctement informés sur les produits de vape. Un chiffre en très nette baisse car en mars 2020, ce pourcentage était 43 %. Il est intéressant de noter qu’aujourd’hui, les Français s’estiment aussi peu informés qu’en octobre 2019. Cette période était pourtant particulièrement difficile pour la vape car les Etats-Unis étaient frappés par une épidémie de troubles pulmonaires attribués aux cigarettes électroniques.

Il existe de fortes disparités dans la population. Ainsi 36 % des ouvriers jugent qu’ils sont particulièrement mal informés. Ce chiffre est proche de la moyenne nationale, mais il est en baisse de 13 points par rapport à mars 2020 (contre 6 points pour l’ensemble des sondés).

L’étude de France Vapotage indique également que 88 % des Français désirent que les autorités du pays mènent des campagnes d’information sur l’usage de la vape mais de manière paradoxale, seulement 49% des sondés (soit une baisse de 6 points) souhaitent que les e-cigarettes soient présentées comme des substituts du tabac.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l'équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d'arrêter de fumer qu'il souhaite désormais transmettre.

Copy link
Powered by Social Snap