Tendance vape : les chasseurs de nuages

Les concours de vapotage ont débuté en 2014 sur la côte ouest des Etats-Unis. Ils ont maintenant pris une réelle ampleur mondiale. Les concours ont lieu aux Etats-Unis bien sûr, où des épreuves internationales sont organisées en Californie et à Las Vegas. Mais aussi au Canada, aux Philippines, en Malaisie, en Indonésie ou encore au Royaume Uni. Les épreuves sont généralement classées en deux catégories : puissance (taille de nuage) et figures de style (ronds et autres). Les compétitions ont lieu lors de salons de la vape ou dans des magasins spécialisés en e-cigarettes et e-liquides.

Munis de leur e-cigarette, généralement modifiée et optimisée, les vapoteurs ​​s’entraînent tels des athlètes : assouplissements, concentration, sophrologie et répétition de leur technique de vapotage. Les participants sont tirés au sort pour s’opposer deux par deux, dos à dos. Un dernier instant de concentration, puis ils exhalent leur nuage de vapeur devant un jury au jugement aiguisé. L’objectif principal de l’épreuve de puissance : réaliser avec sa e-cig le plus gros nuage de vapeur possible. Soit 1 mètre 80 voire plus pour les meilleurs concurrents ! Quant aux figures de style, elles doivent être à la fois originales et parfaitement exécutées.​​

​​Tendance vape : les chasseurs de nuagesChaque vapoteur garde le secret sur sa méthode et son équipement, clés de sa réussite lors des concours. L’enjeu est de taille car non seulement les vainqueurs remportent un prix, pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros, mais ils sont également sponsorisés par des entreprises de la vape, notamment les fabricants de e-cigarettes.

Une vraie tendance

La ‘chasse au nuage’ est ainsi devenue un véritable phénomène de mode. Le Huffington Post, Gizmodo ou encore Mashable ont souligné l’ampleur des ces rassemblements de la vape. Le Wall Street Journal l’a même qualifié de sport extrême. Et les passionnés de la vape ne s’y trompent pas : ils se pressent en nombre pour observer les vapoteurs professionnels, fascinés par les volutes de fumée et l’ambiance festive des compétitions.

Jeremie

Jeremie est journaliste vape depuis 4 ans dans la presse papier et sur Internet. Toujours à l’affût des tendances, il a déjà testé des centaines de matériels.