Le tabac chauffé : le nouveau produit des cigarettiers en question

Le tabac chauffé est le fruit d’un contexte difficile pour l’industrie du tabac. Les cigarettiers font en effet face à un fort retrait des ventes de cigarettes. En France, le marché a perdu près de 50% en France en un peu plus de 15 ans. La santé devient une préoccupation grandissante dans notre société. Ainsi, Philip Morris a lancé début mai en France le IQOS un produit du tabac qui, contrairement à la cigarette traditionnelle, n’atteint pas une température de combustion. Chauffé simplement à 300°, il génère une vapeur de tabac.

Japan Tobacco International avec Ploom, British American Tobacco avec Glo et Philip Morris avec IQOS. Tous les leaders du marché explorent cette idée depuis un peu plus de deux ans maintenant. Sortes de bâtonnets chaufferettes, ces nouveaux produits ne produisent pas de cendres, pas de fumée et moins d’odeurs.

Ce produit a « un fort potentiel d’être significativement moins nocif par rapport à une cigarette conventionnelle », nous explique Tommaso Di Giovanni de Philip Morris, sur la base d’études internes.

Mieux vaut être prudent avec le tabac chauffé

Attention cependant, car cet argumentaire « est absolument non avéré », avertit Albert Hirsch, professeur de pneumologie.

« L’industrie du tabac nous a déjà fait le coup il y a 40 ans, avec le filtre, puis les cigarettes légères. Et on s’est aperçu qu’il y avait des risques majeurs. Donc il faut être extrêmement prudent », explique Yves Martinet, pneumologue et ancien président de l’Alliance contre le tabac (ACT).

Dernier argument à prendre en compte. Le tabac chauffé est « fait pour créer de la dépendance », estime le professeur Dautzenberg. En effet, « une fois allumé, on doit prendre les 10 à 15 bouffées en cinq minutes ». En cela, le tabac chauffé est très différent d’une cigarette électronique. Cela entraîne des « pics de nicotine » qui entretiennent la dépendance.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.