7 millions de morts par an liés au tabac selon l’OMS

La Journée Mondiale sans Tabac a lieu aujourd’hui, le 31 mai 2017. Un nouveau rapport de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) publié à cette occasion est particulièrement alarmiste.

Plus de 7 millions de personnes meurent chaque année dans le monde des suites de leur exposition au tabac. Au début du 21e siècle, ils étaient 4 millions. Parmi ces 7 millions, plus de 6 millions sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs. Et près de 900 000 sont des non-fumeurs involontairement exposés à la fumée. Que nous disent ces chiffres ? Une personne meurt toutes les 6 secondes à cause du tabac, soit un décès d’adulte sur 10.

Selon l’OMS, la moitié des consommateurs actuels mourront d’une maladie liée au tabac.

Pour Margaret Chan, la directrice générale de l’OMS, il est urgent d’agir face à cette menace. « S’ils prennent des mesures drastiques de lutte antitabac, les gouvernements peuvent préserver l’avenir de leurs pays en protégeant les consommateurs et les non-consommateurs de tabac contre ces produits mortels ».

L’OMS a évalué dans son rapport les impacts sanitaire, économique et environnemental du tabac :

  • Les dépenses de santé et de perte de productivité liées au tabac sont estimées à plus de 1250 milliards d’euros (1400 milliards de dollars). Cela représente 1.8% du PIB (Produit Intérieur Brut) mondial.
  • Les déchets du tabac sont les déchets les plus répandus au monde. Ils contiennent plus de 7000 produits chimiques toxiques qui représentent un vrai danger pour l’environnement.
  • La culture du tabac va être un vecteur majeur de la déforestation avec un arbre abattu pour 300 cigarettes produites.
  • La fumée du tabac contient plus de 4000 substances chimiques. 250 sont nocives et plus de 50 sont cancérigènes. Il n’y a pas de seuil au-dessous duquel le tabagisme passif est sans danger. Pourtant, près de la moitié des enfants serait régulièrement exposée à un air pollué par la fumée de tabac.

L’OMS appelle dans ce cadre à interdire la promotion du tabac – conditionnement neutre, interdiction du marketing et de la publicité, mises en garde illustrées -. Et à augmenter les prix des cigarettes par le biais notamment d’une hausse de la taxation.

Augmenter les prix du tabac : une solution efficace

Pour le Dr Oleg Chestnov, sous-directeur général de l’OMS, l’augmentation du prix du tabac reste une arme essentielle de la lutte contre le tabagisme.

« l’une des mesures de lutte antitabac les moins utilisées, mais néanmoins les plus efficaces, pour aider les pays à répondre à leurs besoins en matière de développement consiste à accroître le prix du tabac et les taxes sur ces produits« .

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.