Pas de risque pulmonaire pour les vapoteurs

Les résultats d’une nouvelle étude sur le vapotage viennent d’être dévoilés lors de la convention annuelle de la Ligue Anti-Tabac Italienne (Lega Italiana Anti Fumo – LIAF). Et ils sont extrêmement positifs pour la vape !

Cette étude de la Polyclinique Vittorio Emanuele Catania a suivi 9 vapoteurs réguliers non-fumeurs pendant 4 ans. Ces vapoteurs, d’une moyenne d’âge d’un peu moins de 30 ans, ont été identifiés à la suite d’un petit questionnaire parmi les clients de vapostores italiens. Elle observait tout particulièrement les conséquences pulmonaires du vapotage exclusif longue durée (consommation moyenne de e-liquide de 4ml par jour) chez des personnes ayant peu ou jamais fumé. Pour ce faire, un check-up annuel constitué de la prise de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque, du poids et mesures de la fonction pulmonaire, de symptômes respiratoires et de présence d’inflammation des voies aériennes (en particulier les niveaux d’oxyde nitrique et de monoxyde de carbone exhalés). Un scanner thoracique en coupe de haute résolution (HRCT) pouvait également être réalisé lors du contrôle de la troisième année.

Pr Ricardo Polosa : étude du risque pulmonaire pour les vapoteursLes conclusions sont sans appel : « Aucun changement significatif n’a été relevé durant la période d’observation par rapport à l’état de départ, ni parmi les vapoteurs ni chez les non-fumeurs du groupe de contrôle. »

« De plus, aucun problème pathologique n’a été détecté lors du scan HRCT des poumons et aucun symptôme respiratoire n’a été signalé dans le groupe de vapoteurs. Bien qu’il ne peut pas être exclu que certains dommages surviennent ultérieurement, cette étude montre qu’il n’y a pas de problème particulier de santé à l’usage à long terme du vapotage chez des utilisateurs relativement jeunes« , explique le Pr Riccardo Polosa, le directeur du service de Médecine Interne et Centre de Prévention et de Lutte contre le Tabac de la Polyclinique Vittorio Emanuele Catania.

Un pas de plus dans la défense de la vape ! Chez ces vapoteurs exposées quotidiennement aux émissions d’aérosols e-cigarette pendant plus de 4 ans, aucun dommage des voies aériennes et des poumons n’a ainsi été observé.

Les résultats de cette étude ont ensuite fait l’objet d’un débat sur les avantages et les inconvénients du vapotage dans la lutte contre le tabac. Un groupe de spécialistes dont Giovanni La Via, le Président de la Commission Santé du Parlement Européen, Lorenzo Spizzichino, de la Direction prévention au Ministère de la santé italien, le professeur Umberto Tirelli, de l’Institut national du cancer d’Aviano, le Dr Fabio Beatrice, de l’hôpital de Turin, le Pr Lamberto Manzoli, de l’Université de Ferrara, et Mario Girolamo Cardella, Président de l’Union nationale des consommateurs, étaient ainsi présents.


Pour plus d’informations :

Interview du Professeur Polosa dans la revue Sanità 24 
Article dans Il Mattino 

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.