L’e-cigarette moins addictive que le tabac

Il y a quelques jours, des chercheurs du Penn State College of Medicine ont publié une nouvelle étude sur la vape qui offrira certainement de l’espoir à ceux qui tentent d’arrêter de fumer. Le document commence par discuter des nombreux avantages médicaux documentés de l’utilisation de la cigarette électronique. Il souligne par là-même certaines fausses idées répandues. Parmi leurs principales préoccupations, il y a une théorie souvent exploitée par les lobbys anti-tabac. Selon cette théorie, la vape serait une porte d’entrée à la dépendance à la nicotine.

Une dépendance réduite avec la e-cigarette

Les scientifiques de Penn State réfutent cette affirmation, déclarant plutôt que vaper contribue à réduire les envies des fumeurs. Vaper permet également de réduire le nombre d’occasions quotidiennes de fumer auquel ils sont confrontés. Les chercheurs, dirigés par Guodong Liu, ont analysé les réponses de 32 320 participants et ont découvert les données suivantes :

  • Sur le groupe analysé, 3 586 répondants vapent et rentrent donc dans le cadre de l’étude. Parmi ces 3 586 répondants, 5% se considèrent comme des utilisateurs exclusifs d’e-cigs. Enfin, sur ces 5%, 93% sont d’anciens fumeurs.
  • Les vapoteurs se considèrent beaucoup moins dépendants à la cigarette électronique qu’ils ne l’étaient à la cigarette. Ils considèrent également leurs envies de vape beaucoup moins fortes par rapport aux envies de fumer qu’ils connaissaient auparavant.
  • Enfin, ils trouvent beaucoup plus facile de s’abstenir de vaper dans les lieux publics que lorsqu’ils fumaient.

Tous les participants inclus dans l’analyse ont été considérés comme dépendants en raison de leur régularité d’utilisation. Mais l’auteur principal de l’étude, Guodong Liu, professeur adjoint de sciences de la santé publique, a déclaré que les résultats indiquaient que « les utilisateurs de cigarettes électroniques étaient relativement moins dépendants que les utilisateurs de cigarettes ».

L’équipe du Penn State College of Medicine prévoit de poursuivre ses recherches avec une nouvelle série d’études sur la dépendance des vapoteurs à la e-cigarette et à l’évolution de leur pratiques de vapotage.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.