La popularité grandissante de la vape révélée grâce à Twitter

Des données de Wells Fargo et Yelp avaient déjà montré une très forte progression du marché des e-cigarettes aux Etats-Unis. Le nombre de magasins spécialisés dans la cigarette électronique a bondi de 3 500 en 2014 à 10 591 boutiques en 2016. Dans le même temps, le chiffre d’affaires de ce secteur a progressé de 1,7 à 4,1 milliards de dollars. Toutefois, ces données quantitatives ne fournissaient aucune information sur les personnes qui pratiquent le vapotage…

Aussi, le plus grand réseau social, Twitter a été sondé par Vaporfi* de manière à réaliser une étude exclusive sur la popularité du vapotage chez les Américains. L’analyse des tweets de dizaines de milliers d’américains s’est déroulée sur une période considérable – près de deux ans et demi – et les chercheurs ont relevé des données très intéressantes.

Progression géographique de la popularité du vapotage

La tendance du vapotage, si on en croit Twitter, s’est propagée directement de New York à la côté Ouest, avant d’atteindre le Sud puis de repartir sur le Nord-Est des Etats-Unis. Enfin, le cœur du pays a été touché en dernier.

Aujourd’hui, le taux de communication sur la e-cigarette est disparate en fonction des régions. La vape est plus populaire sur la côte ouest des USA. Le Nevada est ainsi l’état qui affiche le plus de tweets mentionnant la e-cigarette. Il ne semble pas y avoir de corrélation entre le nombre d’amateurs de la vape et la législation en vigueur.

Certes le Nevada en tête du classement n’a promulgué que peu d’arrêtés concernant la e-cigarette. Mais le District de Columbia et de la Californie se propulsent deuxième et troisième du palmarès. Or les lois sur le vapotage de ces deux régions sont les plus strictes du pays. Le Mississippi et le Montana sont les états où les tweets portant sur la e-cigarette sont moins fréquents. Ces deux états ont la particularité d’avoir le nombre de boutiques spécialisées dans le vapotage le plus faible du pays. Soit 7 boutiques pour 1 million d’habitants dans le cas du Montana.

La vape chez les femmes

La vape suscite un certain engouement chez les femmes. La proportion des hommes et des femmes qui vapotent est proche (4,1% contre 3,4%) d’après une étude du Centers for Disease Control. Et pourtant, la part de la gent féminine qui twitte a été estimée à 34,2% en 2016. Ce qui semble indiquer qu’une femme qui vapote des e-cigarettes a tendance à moins s’exprimer sur les réseaux sociaux que son homologue masculin. Toutefois, une progression du nombre de tweets féminins de 9,4 points a été observée entre 2014 et 2016. Cela tend à prouver que, sur les réseaux sociaux les femmes communiquent de plus en plus sur la e-cigarette au fil des années.


* Vaporfi est une entreprise américaine qui fabrique et commercialise des produits de la vape sur internet et dans son réseau de magasins franchisés.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.