Les psychiatres australiens défendent la vape

En Australie, des psychiatres encouragent le gouvernement à autoriser l’emploi des cigarettes électroniques contenant de la nicotine. Leur demande repose sur des arguments solides basés à la fois sur leur expérience et sur des données scientifiques fiables.

Les psychiatres australiens défendent la vapeLes personnes souffrant de troubles mentaux sont en règle générale de gros fumeurs.

D’après une étude du RANZCP*, 70% des schizophrènes et 61% des personnes atteintes de troubles bipolaires sont des fumeurs. A l’opposé, seulement 16% de la population ne souffrant d’aucun problème de santé mentale fume.

Le débat fait rage entre défenseurs et opposants de la cigarette électronique

Du côté des opposants aux e-cigarettes, Michael Moore, président de l’Association de santé publique d’Australie. Il souligne que des restrictions sont nécessaires pour limiter la propagation du tabac au sein de la population. Selon lui, cette restriction doit également s’appliquer aux e-cigarettes. Aujourd’hui, en Australie il est possible d’acheter légalement des appareils pour vapoter. En revanche, la vente, la possession ou l’utilisation des produits contenant de la nicotine sont totalement prohibées car cette substance est assimilée à du poison.

Le Dr Colin Mendelsohn de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud a, à l’inverse, déclaré récemment que l’Association médicale australienne (AMA) adoptait une « vision prohibitionniste » à l’encontre du vapotage, une attitude scandaleuse en totale opposition avec le besoin des personnes souffrant de troubles mentaux.

Le Dr Michael Gannon, président de l’AMA a rejeté les arguments du RANZSP. À ses yeux, le Collège des Psychiatres ne fonde sa position en faveur des cigarettes électroniques qu’en fonction de ses propres patients. Une vue globale de la situation en considérant l’ensemble de la population doit être adoptée. Selon lui, un assouplissement de la législation sur l’e-cigarette serait la porte ouverte pour une consommation massive du tabac.

* Royal Australian and New Zealand College of Psychiatrists

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.