Lois tabac et vape : changement de cap pour la FDA aux Etats-Unis

Vendredi 28 juillet 2017, la FDA, l’Agence américaine de l’alimentation et des médicaments, a réalisé deux annonces importantes. Dans le cadre de la réglementation entourant les cigarettes électroniques et traditionnelles :

  • Les fabricants d’e-cigarettes ont obtenu un délai d’un an supplémentaire. L’adoption de la nouvelle législation était prévue à l’origine en 2021.
  • Les industriels du tabac vont devoir procéder pour la première fois à une baisse du taux de nicotine dans leurs produits.

Nous faisons ici un court bilan de ces deux mesures en forme de victoire pour les tenants de la cigarette électronique.

​​Un sursis pour la cigarette électronique

L’agence américaine a accordé un sursis d’un an aux fabricants américains d’e-cigarettes. Elle a ainsi décalé à 2022 l’application de l’accord de la FDA pour la commercialisation de leurs produits. Les fabricants d’articles à base de tabac devront eux respecter la législation dès 2021.

Ce sursis fait partie d’un ensemble de mesures destiné à détourner le grand public de la cigarette traditionnelle. La lutte contre le tabagisme s’est intensifiée aux Etats-Unis ces dernières années. Il y a notamment eu une augmentation significative des taxes : seuls 15 % des Américains adultes sont encore adeptes du tabac. Changement de ton majeur par rapport aux années précédentes, la cigarette électronique semble entrer ainsi dans les bonnes grâces de la FDA. Lors d’un entretien au New York Times, Scott Gottlieb a reconnu les atouts de la cigarette électronique pour éloigner les jeunes des dangers du tabagisme.

FDA lois tabac et vape aux USALA FDA vise en particulier l’industrie du tabac

Par ailleurs, la FDA a pris une mesure forte. Elle souhaite se diriger vers une diminution du taux de nicotine présent dans les cigarettes. Le but : réduire l’accoutumance chez les consommateurs. Cette décision doit éloigner les fumeurs du tabac et les amener progressivement à se tourner vers des produits de substitution bien moins nocifs comme la cigarette électronique. L’impact de cette annonce a été immédiat sur la Bourse de New York, où l’action d’ Altria (Philip Morris) a perdu jusqu’à 19 %.  Selon Scott Gottlieb, réduire l’addiction des jeunes au tabac est une nécessité. Cela pourrait sauver plus de 5 millions de vies dans les années à venir. Qu’est-ce que la cigarette traditionnelle selon lui ? Le « seul produit de consommation légale qui tue la moitié de toutes les personnes qui fument pendant longtemps ».

La FDA réfléchit également à interdire totalement les parfums. Selon la FDA, les parfums, et le menthol notamment employés dans la fabrication de cigarettes sont susceptibles d’attirer les jeunes.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.