« My First Vape », le canular qui passe mal auprès des vapoteurs

Canular My First VapeIl y a quelques jours, un canular a fait son apparition sur la toile. La photo montre un packaging pour une box électronique destinée… aux bébés !

Fonctionnant avec des bulles de savon, elle rappelle fortement les cigarettes aux chocolat qui faisaient fureur à Pâques il n’y a pas si longtemps que ça. Vendre de tels chocolats est aujourd’hui passible d’une amende de 100 000 euros pour propagande en faveur du tabac.

Heureusement, ce produit de « vape infantile » n’est pas un véritable objet mais simplement un bon coup de Photoshop (et de pub), de la part d’Adam Padilla. Vous ne le connaissez sans doute pas, mais les publicitaires et les annonceurs, eux, le connaissent.

Fausse pub - Canular bar - Adam PadillaCréateur à la mode – il se fait d’ailleurs appeller « Adam The Creator », on lui doit également une autre fausse pub pour un jouet l’année dernière, le « Fisher-Price Happy Hour set », représentant un bar. Il revendique d’ailleurs fièrement avoir réalisé plus d’un milliard d’impressions de cette « fake pub » sur Internet.

Un canular ou une véritable communication anti-vape ?

La blague pourrait s’arrêter là. Cependant, comme l’a fait remarquer le site suisse Vapolitique, l’un des gros clients de l’agence BrandFire d’Adam Padilla n’est autre que Pfizer, le laboratoire pharmaceutique. Or, ces derniers proposent toute une gamme de médicaments et autres produits pour arrêter de fumer. La question posée est donc de savoir si « My First Vape » n’est bel et bien qu’un canular et rien d’autre, ou bien une manière ingénieuse de communiquer à l’encontre de l’industrie de la vape.

Quelle que soit la réponse à cette question, tout le monde ne dispose pas du même recul quant à l’humour. Et cette fausse publicité pourrait bien être prise comme un véritable produit par certains. C’est d’ailleurs ce qu’espère ouvertement Adam Padilla. C’est aussi ce qui fait son fonds de commerce, en témoigne cet échange sur Twitter.

Fausse pub - Canular vape - Adam Padilla« Vous réalisez que cela va être pris au sérieux par les utilisateurs de Twitter n’est-ce pas ? ».

« Oh oui » 

Jeremie

Jeremie est journaliste vape depuis 4 ans dans la presse papier et sur Internet. Toujours à l’affût des tendances, il a déjà testé des centaines de matériels.