Philip Morris fait don d’un milliard de dollars pour lutter… contre le tabac !

Fondation Philipp Morris pour la lutte contre le tabacPhilip Morris vient de s’engager à verser 80 millions de dollars par an pendant 12 ans à la FSFW (Foundation for a Smoke-Free World). L’annonce a été faite par Derek Yach, le nouveau Senior Vice Président de la multinationale, lors du Global Tobacco and Nicotine Forum à New-York.

Selon le communiqué de presse, la fondation, créée pour l’occasion par Philip Morris, « s’appuiera sur les récents changements dans les politiques et les sciences pour financer la recherche et soutenir les initiatives de collaboration visant à accélérer les progrès dans la réduction des dommages et des décès causés par le tabagisme dans le monde entier ».

Philip Morris

Comment expliquer ce geste de Philip Morris ?

Les entreprises de cette dimension et de cette influence n’ont pas besoin de faire de tels dons. Investir autant semble tout bonnement incroyable. Pour autant, cela reste à relativiser. 80 millions de dollars par an représentent 0,1% des 75 milliards de chiffre d’affaire de Philip Morris en 2016. Et 0,47% des 17 milliards de bénéfices. Le dépôt de bilan n’est pas pour demain, même si la mutation du marché n’est pas en leur faveur.

Quant à la possibilité pour Philip Morris de prendre le contrôle de la FSFW, elle semble très peu probable. « Il est important de souligner que les termes de la subvention, les règlements administratifs et le statut sans but lucratif de la Fondation empêchent Philip Morris ou d’autres représentants de l’industrie du tabac de participer à la gouvernance de la Fondation ou d’avoir une influence sur les décisions, la stratégie ou les activités de financement de la Fondation », explique la fondation.

Le « trailer » de lancement en anglais

Et si c’était de l’humanité ?

Après tout, toutes les entreprises du monde sont composées d’êtres humains. Et le monde change. Philip Morris n’en est pas à arrêter de faire des cigarettes, mais c’est peut-être déjà un véritable premier pas.

« Nos efforts sont axés sur le remplacement des cigarettes par des produits sans fumée, en offrant aux millions d’hommes et de femmes qui continuent à fumer une meilleure alternative » a déclaré André Calantzopoulos, PDG de Philip Morris.

Cela reste toutefois surprenant après leur récentes tentatives d’influence.

Jeremie

Jeremie est journaliste vape depuis 4 ans dans la presse papier et sur Internet. Toujours à l’affût des tendances, il a déjà testé des centaines de matériels.