La Nouvelle-Zélande mise sur la vape pour éradiquer le tabac

Le Ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande a décidé de combattre le tabagisme en favorisant l’usage de la cigarette électronique. À l’heure actuelle, le pays compte 550 000 fumeurs soit 15% de la population. Même si ce chiffre est nettement inférieur au taux français (autour de 36%), l’objectif du gouvernement de Nouvelle-Zélande est de réduire considérablement le nombre de fumeurs dans le pays d’ici 2025.

nouvelle zélandeMinistère de la Santé de Nouvelle-Zélande

Faciliter l’accès aux e-cigarettes permettrait de réduire le fossé social dans le pays et de lutter contre la propagation des maladies liées au tabac. En effet, dans les foyers défavorisés, le pourcentage de consommateurs est nettement supérieur à la moyenne nationale. Or les personnes avec de faibles revenus sont doublement victimes du tabac. L’usage des cigarettes impacte leur santé à moyen et à long terme et limite également considérablement leur pouvoir d’achat.

La vape comme moyen de substitution serait bénéfique sur la santé publique. De nombreuses études scientifiques ont montré pour l’instant l’innocuité des cigarettes électroniques pour les usagers. De plus, le vapotage ne libère dans l’atmosphère que d’infime quantité de nicotine et de substances toxiques. Des taux qui n’ont aucun impact sur la santé de l’entourage du vapoteur.

Toutefois, le gouvernement de Nouvelle-Zélande rappelle quelques consignes importantes pour vapoter en toute tranquillité. Les liquides des e-cigarettes doivent être mis hors de portée des enfants. De plus, il est primordial de s’approvisionner dans des boutiques spécialisées.

 

Modifier la législation pour promouvoir la cigarette électronique

La volonté du gouvernement de Nouvelle-Zélande de favoriser la vape face à la cigarette s’inscrit dans une démarche sanitaire et sociologique. Initié en 2011 sous le nom de « Smokefree 2025 », l’objectif est d’atteindre à l’horizon 2025 moins de 5% de fumeurs.

logoPour optimiser les chances de réussite, le ministère de la santé réfléchit à une modification de la législation pour promouvoir la vape. Début 2017, le prix du paquet de cigarettes a bondi de 10% et d’autres hausses de tarif sont prévues pour les prochaines années. En parallèle, la cigarette électronique pourrait être considérée officiellement comme un moyen efficace de lutter contre son addiction au tabac.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.