Vaper serait sain pour la santé bucco-dentaire

Les études scientifiques se multiplient depuis quelques mois pour démontrer les bienfaits de l’e-cigarette par rapport au tabac. La plupart ont mis en évidence une réduction significative du risque de développer des cancers. L’une d’elle, récemment parue, s’est à l’inverse intéressée à la santé bucco-dentaire des utilisateurs de ce dispositif.

santé bucco-dentaire

Alors que le tabac jaunit les dents et provoque, entre autres, des gingivites, le vapotage est-il sain pour la bouche ? C’est ce que cette étude, menée par une équipe italienne dirigée par le Docteur Marco Tatullo, a cherché à démontrer. Celle-ci s’est intéressée, durant 120 jours, à des fumeurs souhaitant se sevrer à l’aide de la cigarette électronique.

Au total, 110 personnes ont participé à cette étude. Il y avait des personnes qui fumaient depuis moins de 10 ans (groupe 1) et des personnes qui fumaient depuis plus de 10 ans (groupe 2). Ces participants ont été interrogés à différents temps de l’étude : au début, à 60 jours et en fin de programme. Les chercheurs ont alors mesuré les niveaux de plaque dentaire, la fréquence des saignements de gencives et la santé bucco-dentaire générale.

 

L’amélioration de la santé bucco-dentaire à l’aide de la vape

Dès le début de l’étude, les mesures démontrent la nocivité du tabac sur la santé bucco-dentaire. En effet, les participants du groupe 2 ont des niveaux de plaque dentaire et de saignement des gencives supérieurs à ceux du groupe 1.

Quel que soit le groupe des participants, l’adoption du vapotage a permis d’améliorer significativement ces mesures. Par exemple, 73 % des personnes du groupe 2 avaient un score de plaque dentaire estimé à 2 sur 3 en début d’étude. En fin d’étude, ils étaient 87 % à avoir un score de zéro. De même, alors que plus de 60 % des fumeurs présentaient des saignements de gencives au temps 0, plus de 90 % n’en avaient plus en fin d’étude.

Enfin, 71 % des participants ont reconnu une amélioration globale de leur santé bucco-dentaire. De même, 80 % ont vu s’améliorer leur goût et leur odorat.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.