Japon : des salariés non-fumeurs récompensés par des congés payés

Las de travailler plus que leurs collègues fumeurs, des employés d’une société de marketing au Japon ont été se plaindre auprès de la direction. La démarche a été fructueuse puisqu’ils se sont vus octroyer des jours de congés supplémentaires.

Au Japon, prendre une pause cigarette n’est pas ancré dans les mœurs. En effet, le patron de Piala Inc., une entreprise de marketing en ligne, s’est trouvé confronté à la grogne de ses salariés qui considèrent travailler davantage que les fumeurs. Il pris alors une décision qui devrait amplement les satisfaire, puisqu’il leur accorda six jours de congés payés supplémentaires par an. De quoi encourager dans le même temps ses salariés à réduire le tabac !

fumeurs japon

La pause cigarette posait problème depuis un certain temps. Un employé non-fumeur avait déjà déposé un message dans la boîte à suggestion, pour pointer du doigt cette injustice. Pendant que les accro à la nicotine se détendent, les autres restent à leur bureau, le nez plongé dans leurs dossiers.

 

Un cadeau utile et efficace

Il paraît nécessaire de préciser que la société Piala Inc. est installée au 29e étage d’un immeuble tokyoïte. Pour fumer, il faut alors prévoir une pause d’un quart d’heure. Au Japon, pays du travail acharné, cela paraît inconcevable. En outre, l’objectif étant d’inciter les salariés à arrêter la cigarette, il paraît légitime de penser que cette résolution est vouée à l’échec. Les japonais sont d’ailleurs réputés pour ne pas prendre la totalité de leurs congés. Un sondage de 2013 mené par le ministère japonais du Travail l’avait démontré. Ainsi, ils ne posent que 9 jours sur les 18,5 jours de vacances auxquels ils ont droit.

Les japonais réaliseraient-ils qu’un peu de repos leur ferait le plus grand bien ? En tout cas, les salariés de Piala Inc. semblent changer leur façon de vivre. Sur les 120 employés, ils ne seraient pas moins de 30 à avoir déjà posé un jour sur les 6 offerts par leur patron. L’un d’eux témoigne : pour Hirotaka Matsushima, c’était l’occasion rêvée de partir quelques jours en famille dans une station thermale. Il affirme même que certains de ses collègues ont mis de côté la cigarette pour pouvoir, eux aussi, bénéficier de cette belle opportunité. Une motivation supplémentaire d’arrêter de fumer. À quand la version française ?

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.