Quand l’e-cigarette devient une arme supposée

Si les preuves du bienfait de la vape pour arrêter de fumer ne cessent de s’accumuler, celle-ci présente toutefois des dangers insoupçonnés. La vape s’est récemment retrouvée au cœur d’une affaire judiciaire au Nouveau-Mexique. Le 20 décembre dernier, une ecig été confondue avec une arme par la police. Cette confusion a poussé le policier confronté à ce potentiel agresseur à ouvrir le feu, entraînant la mort du vapoteur, Frankie Anchondo.

vape arme farmington
Farmington

L’enquêteur de la police d’état de Farmington explique le contexte qui a conduit l’agent de police à tirer sur cet individu. Avant que ce dernier ne sorte sa cigarette électronique, il avait été repéré au volant d’une camionnette par les services de police. Il y avait une passagère semblant appeler à l’aide à son bord.

Tout s’est vite emballé. La camionnette, prise en chasse par le policier, s’est lancée dans une course poursuite avant de s’arrêter dans une ruelle sombre. Anchando en est alors sorti. Il s’est dirigé vers le policier avec sa vapoteuse entre les deux mains, utilisée telle une arme. Se pensant en danger, l’agent de police a donc tiré à 5 reprises sur lui, causant son décès.

 

Une confusion qui ne prête pas à sourire

L’enquête sur la mort d’Anchondo est désormais entre les mains du 11ème bureau du procureur de Farmington. Tout porte à croire que la légitime défense prime dans cette affaire. Comme l’a expliqué aux enquêteurs l’agent en service ce soir-là, Anchondo se trouvait dans une ruelle sombre. Il avançait vers lui avec un objet entre ses deux mains. Comment pouvait-il se douter qu’il ne s’agissait alors que d’une cigarette électronique devant l’attitude de ce suspect ?

Les hypothèses vont bon train sur ce qui a poussé Anchando à agir ainsi. Crise psychotique ? Prise de stupéfiants ou suicide en poussant ce policier à user des règles de légitime défense ?

Rappelons que c’est la deuxième fois que la cigarette électronique se trouve au coeur d’une enquête criminelle. En septembre 2016, un policier avait également pris la cigarette électronique d’Alfred Olango, un américain de 38 ans, pour une arme blanche. Il avait provoqué sa mort en lui tirant dessus.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.