La vape permettrait d’arrêter de fumer sans prendre de poids

 La vape permettrait d’arrêter de fumer sans prendre de poids

(c) Vaping360

L’une des principales raisons qui freinent les fumeurs à entamer un sevrage est le risque de prise de poids. Alors que la vape est 95 % moins nocive que la cigarette, elle pourrait également endiguer la prise de poids lors de l’arrêt du tabac.

Une étude italienne, menée par Christina Russo de l’université de Catalina, s’est intéressée au bénéfice de l’e-cigarette face au gain de poids. Au moyen d’une comparaison entre 3 groupes de fumeurs désireux de se sevrer, celle-ci semble confirmer l’hypothèse de départ.

Cette hypothèse avait déjà été émise par une étude parue en 2016, dans la revue « Nicotine and Tobacco Research ». Celle-ci avait mis en avant l’utilité de la nicotine pour contrer les effets indésirables de prise de poids liés au sevrage tabagique. Elle supposait alors que les e-liquides contenant de la nicotine permettrait donc de se sevrer sans pour autant grossir.

 

La nicotine serait une alliée de notre ligne

Le postulat de départ de Russo est que la nicotine agirait comme un coupe-faim. L’arrêt du tabac, et donc de la nicotine, entraînerait, en conséquence une prise de poids due à des modifications métaboliques. La vape ne devrait donc pas entraîner de gain de poids, contrairement à d’autres moyens de sevrage tabagique.

Pour confirmer cela, 3 groupes ont été suivis durant leur sevrage tabagique pendant un an. Tous les participants ont adopté l’e-cigarette, avec des e-liquides dosés différemment en nicotine (teneur faible, moyenne ou élevée). Un groupe contrôle, utilisant une autre méthode de sevrage tabagique, sans recours à la nicotine, a également pris part à l’étude. Le poids de tous les participants à été mesuré au début de l’étude, à 12 semaines, à 24 semaines et à 52 semaines.

Les résultats sont parlant ! Dans le groupe contrôle, la prise de poids moyenne était de 2,4 kg à 12 semaines et de 2,9 kg à 24 semaines. A l’inverse, aucun gain de poids significatif n’a été constaté chez les vapoteurs. Ces résultats pourraient donc convaincre les fumeurs de se tourner vers une alternative, aussi saine que bénéfique pour leur ligne.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l'équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d'arrêter de fumer qu'il souhaite désormais transmettre.

Copy link
Powered by Social Snap