Royaume-Uni : la FIV non-remboursée pour les vapoteurs

Un sondage vient d’être effectué par le journal « The Mail on Sunday » auprès des établissements de santé britanniques. Il montre que certains hôpitaux refusent de financer les FIV (Fécondations In Vitro) aux utilisateurs de cigarette électronique. 117 établissements ont été sondés et 101 d’entre eux assurent qu’ils n’appliquent aucune restriction envers les vapoteurs. Par contre, les 16 établissements restants reconnaissent qu’ils sont opposés au remboursement de la FIV en ce qui concerne ces derniers.

fiv

Parmi les répondants, certains affirment de plus qu’ils pourraient passer dans le camps des opposés à la prise en charge dans l’avenir. D’autres considèrent cela comme une aberration, considérant qu’il s’agit d’une simple opération pour réduire les coûts des services d’aide.

Aileen Feeney, qui appartient à l’organisation caritative « Fertility Network », déplore également cet état de fait. Elle affirme que c’est une façon pour les dirigeants de la NHS de restreindre la prise en charge de l’infertilité en introduisant des critères d’accès arbitraires.

 

Aucune donnée ne permet de prouver les effets néfastes de la vape sur la santé reproductive

Rappelons qu’en 2015, un rapport américain a affirmé qu’il n’existe aucune donnée sur l’incidence de l’utilisation de la cigarette électronique sur la santé reproductive. De même, aucune étude ne montre un risque pour les fœtus dont les mères vapent.

Selon le professeur Peter Hajek de l’Institut Wolfson de médecine préventive de Londres, ce non-remboursement peut avoir des effets désastreux. Il risque en effet de persuader les femmes qu’elles n’ont aucun intérêt à remplacer le tabac par l’e-cigarette. C’est pourtant en tant qu’aide à l’arrêt du tabac que la cigarette électronique est majoritairement utilisée au Royaume-Uni. Elle est d’ailleurs ouvertement recommandée durant les périodes de sevrage.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.