Les politiques européennes sur la vape jugées dans un rapport

Il est difficile d’y voir clair dans les différentes politiques concernant la cigarette électronique pratiquées en Europe. Afin d’informer le public, l’European Policy Information Center (Epicenter) a publié un rapport sur cette question. Il permet de dresser un panorama exhaustif de la manière dont l’e-cigarette est considérée au sein de l’Union Européenne.

rapportIntitulé « Nanny State Index 2018 – Nicotine Supplement », le rapport s’étale sur 72 pages. Il met en avant le fait que les réglementations européennes sont de plus en plus sévères envers la vape. Cette situation d’ailleurs est jugée illogique. En effet, les restrictions appliquées ne profitent en rien au grand public.

En 2016, seuls l’Italie et le Portugal taxaient les produits de vape en Europe. Aujourd’hui, 12 pays membres de l’UE appliquent des taxes identiques. En deux ans, trois pays supplémentaires ont interdit la cigarette électronique dans les lieux publics. Ces décisions vont en contradiction avec le fait que la vape est « 95 % plus sûre que le tabac ».

 

Le classement des pays les plus permissifs

Le rapport fournit également un classement très instructif concernant la politique des états membres. En fonction des éléments de réglementation mis en œuvre contre la vape, des points ont été attribués. Les pays obtenant le score le plus important sont ainsi les plus liberticides pour les vapoteurs.

On s’aperçoit ainsi que le pays européen le plus favorable à l’e-cigarette est la Suède (15 points). Elle occupe largement la tête du classement. Suivent plusieurs nations à égalité, dont l’Allemagne, les Pays-Bas, et le Royaume-Uni (23 points). La France se tient à la huitième place de ce classement, au même titre que la Slovaquie (33 points).

Les pays les plus liberticides dans l’UE sont la Hongrie (73 points) et la Finlande (76 points). Le rapport souligne le fait que l’e-cigarette subit des lois de plus en plus drastiques en Europe. Dans le même temps, les études sont nombreuses à reconnaître ses vertus de substitut nicotinique.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.