USA : la vape sécurisée par biométrie bientôt obligatoire ?

Si l’utilisation de l’empreinte digitale est monnaie courante pour déverrouiller votre smartphone ou votre ordinateur, elle pourrait le devenir pour utiliser votre vapoteuse. C’est en tout cas l’usage que souhaite faire la FDA (Food and Drug Administration) de cette nouvelle technologie de protection des appareils. Il vous suffirait alors de passer votre doigt sur la capteur d’empreinte pour pouvoir vapoter en toute quiétude.

biométrie

Comme toute innovation, celle-ci est, pour l’instant, loin de faire l’unanimité. Et pourtant, n’en déplaise aux vapoteurs récalcitrants, la vape par biométrie pourrait devenir d’ici peu une généralité. Elle pourrait en effet être imposée à l’ensemble des dispositifs de vapotage.

La FDA souhaite d’ailleurs implanter cette technologie dans les cigarette électroniques, afin d’éviter leur usage par d’autres utilisateurs que leur propriétaire. Cette mesure entend surtout protéger les plus jeunes, afin qu’ils ne puissent se servir de la vapoteuse de leurs parents par exemple, dispositif illégal chez les mineurs.

 

Du prototype à la généralisation de la vape biométrique

fda nicotineSi l’arrivée prochaine de l’empreinte digitale pour déverrouiller la cigarette électronique vous semble révolutionnaire, cette technologie était pourtant prévue dans les textes. En effet, la réglementation de la FDA sur les dispositifs de vapotage prévoyait déjà « l’utilisation de mesures de sécurité biométriques ».

Si cette mesure, définie par l’amendement Cole-Bishop, était attendue pour 2007, il se pourrait qu’elle soit remise d’actualité par la FDA. Cette autorité sanitaire entend imposer cette sécurité à tous les dispositifs de vapotage, ce qui annulerait la légalité de nos vapoteuses actuelles.

Il fallait s’en douter, les défenseurs de la vape voit en cette mesure une nouvelle attaque contre eux. Trop souvent assimilée à la cigarette traditionnelle, la FDA véhicule une mauvaise image de la vape, comme voie d’entrée vers le tabagisme. Les vapoteurs peuvent néanmoins s’appuyer sur les études scientifiques vantant les bienfaits – ou l’absence de méfait – de la vape.

Pour ce qui est de la biométrie, elle pourrait représenter un compromis entre défenseurs et détracteurs de la cigarette électronique. Pour l’heure, plusieurs prototypes sont déjà disponibles, notamment en Floride chez Vapor Corp, et pourraient rapidement arriver en Europe. Pratique pour faire goûter un liquide à quelqu’un…

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.