La nouvelle collection de Gaulthier inspirée par la cigarette et la vape

Agnès Buzyn, ministre de la Santé française, mène un combat acharné dans la lutte anti-tabagisme. Si elle a récemment déclaré que fumer était « has been », le créateur Jean-Paul Gaulthier ne semble pas du même avis. En effet, le jour même, il sortait sa nouvelle collection largement inspirée de la cigarette.

On savait le créateur aimant la transgression, il le prouve une nouvelle fois avec sa dernière collection. Dévoilée sur la célèbre « Cigarette » de Jacques Higelin, le ton de cette collection est directement donné. Les robes vaporeuses, évoquant la fumée de cigarette flirtent ainsi avec des images projetées sur un rideau de fumée.

Gaulthier ne s’arrête pas aux vêtements puisque ses mannequins arborent, comme accessoires, une pipe, un fume-cigarette ou encore vapoteuse. De quoi surprendre, voire outrer, les plus fervents oposants de la lutte anti-tabac.

gaulthier
AFP

Une liberté d’expression une nouvelle fois revendiquée

Jean-Paul Gaulthier a l’art et la manière de jouer avec les limites, sans vraiment les enfreindre. Utilisant le smoking comme élément central de sa collection, ce dernier lui permet un jeu de mot subtil. Gaulthier affiche ainsi le message « no smoking » sur certaines de ses créations. Une ambivalence entre promotion du tabagisme ou ses alternatives et mise en garde, parfaitement d’actualité.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il défend ses idées au travers de ses créations. Pour preuves, ses bustiers « Free the nipples », laissant apparaître le buste nu de ses mannequins. Le créateur entend surtout défendre le droit de chacun de conserver sa liberté de choisir. Pouvoir, par exemple, choisir de ne pas porter de soutien-gorge. Ici, il s’agit de choisir de fumer ou non.

gaulthier
AFP/Alain JOCARD

Dans une actualité qui ne cesse de prôner l’anti-tabagisme, cette collection signée Gaulthier devrait faire parler d’elle. Néanmoins, connaissant le créateur comme un artiste politiquement incorrect, celle-ci n’a pas du surprendre. Il faut croire que l’art va au-delà des questions politiques.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.