L’impact négatif de la politique anti-tabac en Australie

L’Australie a été l’un des premiers pays au monde à adopter une réglementation très ferme concernant les cigarettes. Pour réduire le nombre de fumeurs, les gouvernements successifs ont pris la décision d’augmenter le prix du tabac d’année en année. Aujourd’hui, pour acheter un paquet de Marlboro, il faut débourser près de 19 euros. L’Australie a été l’un des pionniers de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. En 2012, il a également instauré l’obligation de vendre des paquets neutres. Mais ces mesures sont-elles vraiment efficaces ?

Aujourd’hui, l’Australie compte environ 15,2% de fumeurs âgés de 18 ans et plus. Ce chiffre est nettement inférieur à celui de la France qui comptabilise 32% d’accros au tabac. Mais derrière ces données plutôt encourageantes se cache une réalité moins reluisante. En effet, en quatre années, le nombre de fumeurs n’a diminué que de 0,8 point et fait encore plus aggravant, la prévalence du tabac est en progression dans certaines régions.

australie australia

Une répression anti-vape contre-productive

Les méthodes répressives de l’Australie commencent à avoir ses limites. L’autre option serait de favoriser l’usage de la vape, mais le gouvernement refuse de prendre une telle mesure. Au contraire, dans certains états, il est même strictement interdit de vendre des produits de vape à base de nicotine.

Une décision aberrante dans la mesure où aujourd’hui les scientifiques sont quasi unanimes pour déclarer que les produits de vape sont moins nocifs que les cigarettes à combustion et l’usage des e-cigarettes ne favorise pas la consommation de tabac. Pourtant Tanya Plibersek, une représentante du gouvernement australien a déclaré récemment le contraire.

Les États-Unis ont également adopté des règles anti-tabac assez strictes, mais l’usage de la vape est relativement bien toléré, voire encouragé dans la majorité des états. L’effet s’est fait ressentir, dans ce pays, le nombre de fumeurs n’a jamais été aussi faible depuis des décennies.