Peut-on vaper avant une opération chirurgicale ?

Avant une anesthésie générale, la consigne est claire : interdiction de boire, de manger et de fumer. Jusqu’ici, le vapotage était généralement perçu comme potentiellement dangereux lui aussi. Cependant, des voix s’élèvent pour réviser ce jugement, considéré comme hâtif par certains. La situation de la vape pourrait ainsi être amenée à changer prochainement.

A l’heure actuelle, il est interdit de fumer et, la plupart du temps, de vaper avant une opération. La cigarette électronique est vue comme un produit interdit par la grande majorité des anesthésistes en France. Pourtant, lorsque l’on examine les faits, bien peu d’éléments viennent justifier une telle interdiction.

En 2016, la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation et la Société Française de Tabacologie ont évoqué ce sujet. Le tabac et la vape sont-ils identiques en matière de contre-indication avant une anesthésie ? Faute d’études concernant la vape, les experts ont préconisé dans le doute l’interdiction de l’e-cigarette. De nouveaux éléments viennent aujourd’hui plaider en la faveur d’un réexamen.

vaper vaping vape
Crédit photo

Le tabac et la vape, deux situations différentes ?

L’interdiction de boire et de manger est liée au fait de ne pas augmenter le contenu gastrique du patient. On a cru pendant longtemps que la fumée de cigarette y participait, mais une étude de 2015 a démontré le contraire. En revanche, le monoxyde de carbone contenu dans la fumée gêne l’oxygénation et la cicatrisation.

Le vapotage diffère grandement du tabac puisque la vapeur exhalée ne contient pas de monoxyde de carbone. Aucun argument scientifique ne vient donc étayer l’idée d’une interdiction avant anesthésie. Pour le professeur Bertrand Dureuil, le cas de l’e-cigarette demanderait un réexamen complet.

Selon lui, la vape pourrait être un outil de sevrage efficace en phase pré-opératoire comme post-opératoire. Avant qu’une décision ne soit prise en la matière, seul l’avis de l’anesthésiste prévaut. C’est à lui de choisir, au cas par cas, si vous pouvez vaper avant ou après une opération.