La FDA est-elle au service de Big Tobacco ?

 La FDA est-elle au service de Big Tobacco ?

https://www.flickr.com/photos/fdaphotos/5204602349

Depuis plusieurs années, l’hostilité est patente entre la FDA et les fabricants américains de vape. Censée protéger les consommateurs, l’organisation devrait pourtant se réjouir de ce dispositif beaucoup moins nocif que la cigarette traditionnelle. Pour quelle raison la Food and Drug Administration s’oppose-t-elle si violemment au vapotage ?

La lutte contre le secteur de la vape a débuté en 2009. La FDA s’est lancée dans une bataille judiciaire pour interdire les importations de cigarettes électroniques. Les deux entreprises visées (Smoking Everywhere et NJOY) finissent par l’emporter l’année suivante. La justice décide alors que l’e-cigarette ne peut être assimilée à un produit pharmaceutique.

Plus récemment, c’est la demande préalable à la mise en marché (PMTA) qui inquiète les professionnels du secteur. Décalée en 2022, cette mesure obligera tous les fabricants à obtenir l’aval de la FDA pour commercialiser de nouveaux produits. Des frais importants seront à prévoir, qui pourraient signer la fin de nombreux fabricants.

 

La vape, une menace pour les finances de la FDA ?

Au Royaume-Uni, le Royal College of Physicians a déclaré que la vape était « 95 % moins nocive » que la cigarette. La FDA n’en tient aucunement compte et continue à lutter contre le vapotage. Dernier exemple en date : les menaces de Scott Gottlieb envers la société Juul, qui a connu un succès fulgurant sur le marché américain.

Pourquoi un tel contraste entre les deux pays ? Peut-être parce que la FDA touche des revenus (estimés à 770 millions de dollars en 2018) sur les ventes de cigarettes ! Les sociétés pharmaceutiques vendant patchs et gommes versent également des frais d’utilisation à l’organisation chaque année.

Il est permis de penser que la FDA a freiné le marché de la vape le temps que le Big Tobacco le récupère. Cette tendance est à présent en marche. En décembre dernier, Altria (qui vend les cigarettes Marlboro), a racheté 35 % de la compagnie Juul. Pendant tout ce temps, l’organisation américaine a-t-elle travaillé uniquement pour les grands groupes du tabac ?

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap