Juul approuve la loi anti-vape soutenue par McConnell

 Juul approuve la loi anti-vape soutenue par McConnell

Le chef de la majorité au Congrès, Mitch McConnell a soumis un nouveau texte de loi concernant la vape. Ce projet a pour objectif d’interdire l’achat de cigarettes et de dispositifs de vape à tous les Américains âgés de moins de 21 ans.

Cette mesure est une réponse à l’accroissement du nombre de vapoteurs parmi la jeunesse américaine. McConnell veut réduire la prévalence de la vape chez les adolescents. Selon lui, le pourcentage d’utilisateurs de produits de vape chez les jeunes atteint des niveaux épidémiques. Or, l’accoutumance est plus difficile à combattre chez les individus qui ont commencé à vapoter ou à fumer précocement. L’intérêt de cette nouvelle loi est de limiter l’accès des e-cigarettes et du tabac aux plus jeunes.

Cette loi pose toutefois la question de la responsabilité des gérants de débits de tabac envers leurs clients et les peines encourues en cas de non-respect de la législation de la vente de tabac et produits assimilés au moins de 21 ans.

 

Un soutien inattendu de Juul

De manière surprenante, Juul Labs Inc se réjouit du projet de loi porté par Mitch McConnell. Kevin Burns, le PDG de Juul a annoncé récemment que l’objectif de sa société est de lutter contre l’usage des cigarettes à combustion. Pourtant Altria, le fabricant de Marlboro détient 35% des parts de Juul depuis décembre 2018.

Dans le monde, le tabac est l’une des premières causes de décès évitable dans le monde, aussi pour les dirigeants de Juul, il est impératif de diminuer l’usage des produits de vape chez les jeunes. Ce soutien étonnant pourrait être lié aux problèmes que rencontre actuellement l’entreprise avec la FDA. En effet, Juul Labs Inc subit depuis quelques mois une forte pression de la part de l’agence de santé américaine. En particulier, il a été reproché à la Juul de concevoir des produits de vape ciblant spécifiquement les plus jeunes.

En soutenant le projet de loi de Mitch McConnell, Juul espère redorer son image de marque et diminuer ainsi l’étau exercé par la FDA. Selon des experts, cet amendement n’aurait que peu d’impact sur les fabricants de vape car les e-cigarettes ont déjà conquis une proportion importante de la jeunesse américaine.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap