De nouvelles mesures anti-vape aux Etats-Unis dès ce mois-ci

 De nouvelles mesures anti-vape aux Etats-Unis dès ce mois-ci

La statut de la… non rien

Alors que les Etats-Unis sont précurseurs dans de nombreux domaines, c’est loin d’être le cas dans celui de la vape. Pendant que l’Europe encourage son usage, outre-Atlantique, on tente par tous les moyens de dissuader les consommateurs. Pour preuve, le mois de juillet signe l’entrée en vigueur de nouvelles lois restrictives autour du vapotage.

Depuis son lancement, la cigarette électronique reste assimilée à la cigarette traditionnelle, vision fortement soutenue par la FDA (Food and Drug Administration). Il n’y a donc rien d’étonnant de voir de nouvelles mesures naître à l’encontre de ce produit novateur. Les preuves de son innocuité ne semblent pas trouver grâce aux yeux de ses détracteurs.

 

Les Etats-Unis en guerre contre le vapotage juvénile

Parmi les états américains concernés, le Vermont entend donc sévir contre l’e-cigarette. Depuis début juillet, une taxe de 92 % est appliquée sur les produits du vapotage. L’état fait également passer l’âge légal de leur achat de 18 à 21 ans, au même titre que pour le tabac.

Le Vermont n’est pas seul concerné par ces nouvelles mesures restrictives puisque l’état du Colorado lui emboîte le pas. Il y sera désormais interdit de vapoter à l’intérieur de plupart des lieux publics, loi appliquée en France depuis octobre 2017. De même, fumeurs et vapoteurs devront également se tenir à plus de 8 mètres de la porte de ces lieux pour s’adonner à leur consommation.

Les instigateurs de ces lois avancent des mesures sanitaires comme arguments principaux. Ainsi, selon Reidmohr, du ministère de la Santé et de l’Environnement public du Colorado, ces mesures entendent prévenir le vapotage passif. Pour Till, soutenant la nouvelle législation du Vermont, l’objectif est de protéger les mineurs face au tabagisme.

Des arguments qui ne semblent pas tenir pas la route … En effet, nombre d’études scientifiques appuient les bienfaits du vapotage par rapport aux produits du tabac. De même, il a été prouvé qu’il n’y avait aucun danger de vapotage passif, à l’inverse du tabagisme passif. Plutôt que de voir cette pratique comme risquée, il convient d’admettre qu’elle représente un moyen efficace de sevrage tabagique.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap