Les soldats américains privés de vape

 Les soldats américains privés de vape

À partir du lundi 30 septembre 2019, la vente de produits de vape sera interdite dans toutes les bases militaires dépendantes des USA. Bien entendu, cette décision ne fait pas l’unanimité parmi les soldats.

Une enquête effectuée en février dernier a montré que la vape gagnait du terrain chez les militaires au détriment du tabac. En 2011, le pourcentage de fumeurs occasionnels dans le contingent avait été estimé à 24 % alors qu’en 2019, ce taux a chuté à 13,9 %. Cette baisse du nombre de fumeurs a été compensée par la hausse des consommateurs de cigarettes électroniques dont la proportion parmi les soldats avoisine les 12%.

Mais l’état-major s’inquiète de la prévalence de la vape parmi ses effectifs. En 2015, le commandement de l’armée américaine remarquait d’ailleurs que le taux de vapoteurs dans ses rangs avait considérablement augmenté. Entre 2011 et 2015, le nombre de soldats adeptes de la vape avait en effet été multiplié par 5.

 

La vape sous le feu des critiques

Chris Ward, en charge des affaires publiques de l’armée a déclaré que la vente des produits de vape était suspendue dans les bases américaines à partir du 30 septembre. La levée de la suspension est conditionnée par les résultats de l’enquête menée conjointement par la FDA et le CDC.

Les produits de vape sont dans le collimateur des services de santé américains depuis quelques mois. Le pays est confronté à une vague de maladies pulmonaires et l’annonce de la mort de plusieurs vapoteurs ces dernières semaines aux USA a fait l’effet d’un électrochoc. Par principe de précaution, le Michigan et New York ont interdit la commercialisation des e-liquides aromatisés, mais d’autres États comme le Massachusetts ont suspendu la vente de produits de vape jusqu’au 25 janvier 2020.

Aujourd’hui, l’armée a décidé de restreindre l’accès à la vape à ses soldats. Cette mesure controversée oblige les militaires vapoteurs à consommer du tabac pour pallier le manque de nicotine. Cette décision semble précipitée, en effet les premiers éléments de l’enquête concernant le décès des vapoteurs semblent incriminer des produits de contrebande au THC.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap