Lancement discret de l’IQOS de Philip Morris aux USA

 Lancement discret de l’IQOS de Philip Morris aux USA

Le vaporisateur de tabac conçu par Philip Morris vient d’être commercialisé sur le territoire américain. La sortie de ce nouveau produit coïncide avec le scandale des cigarettes électroniques illégales suspectées d’être à l’origine de plusieurs décès et de centaines d’hospitalisations.

La firme Philip Morris a décidé de vendre, en toute discrétion, l’IQOS, son dispositif de tabac chauffé. À l’heure actuelle, ce produit n’est disponible que dans un magasin localisé dans Lenox square, un centre commercial à Atlanta. À la porte de cette boutique, un message laconique prévient les visiteurs : «Fumeurs 21 + bienvenus». Une personne est en charge de vérifier les pièces d’identité des clients pour empêcher les jeunes de moins de 21 ans de tester ou d’acheter l’IQOS. De plus, les non-fumeurs (sur déclaration à l’entrée du magasin), ne pourront pas l’acheter.

Un deuxième magasin devrait ouvrir au nord-est d’Atlanta et des vendeurs ambulants devraient sillonner la ville pour faire connaître l’IQOS. Philip Morris commercialise l’IQOS dans plus de 40 pays dans le monde. Atlanta est une ville-test pour connaître l’engouement des Américains pour ce nouveau produit à base de tabac.

iqos

Une commercialisation très encadrée

Philip Morris et Altria, son partenaire sur le sol américain, veulent se montrer très prudents durant la première phase de commercialisation de l’IQOS. La situation sanitaire est assez tendue aux USA car les autorités s’inquiètent de l’explosion des cas de maladies liées certainement à la consommation de e-liquides de contrebande. Les dirigeants du cigarettier ont annoncé que des mesures strictes ont été mises en place pour encadrer la vente de l’IQOS.

Malgré les déboires juridiques de Juul, la FDA a autorisé Philip Morris à vendre l’IQOS sur le territoire américain. Toutefois, aucune publicité n’est autorisée et l’impact de ce nouveau produit sur les usagers, en particulier les plus jeunes, sera suivi de près. Des discussions sont en cours pour commercialiser d’autres modèles.

L’achat de l’IQOS sera interdite aux moins de 21 ans, même si la législation dans l’État impose seulement un âge légal de 18 ans. Le produit ne sera pas commercialisé en ligne et aucun influenceur ne sera sollicité pour promouvoir l’IQOS sur les réseaux sociaux. Philip Morris tire les leçons des mésaventures de la start-up Juul Labs Inc, accusée de favoriser le vapotage chez les adolescents.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap