Juul n’a pas dit son dernier mot

 Juul n’a pas dit son dernier mot

KC Crosthwaite

Après avoir misé sur le marché prometteur de la vapoteuse, Altria pourrait bien regretter cet investissement massif. La société distributrice de Malboro avait vu en Juul, une vapoteuse nouvelle génération, un moyen de se reconvertir. L’objectif était de contrer les pertes liées à la baisse du tabagisme grâce à l’essor du vapotage. Mais les critiques s’accroissent face à ce dispositif, faisant craindre Altria pour son devenir.

La société doit, en effet, faire face à certaines accusations, notamment celle d’inciter les mineurs à vapoter. Elle a ainsi dû convaincre la FDA que son objectif n’était que de sevrer les fumeurs actuels, et non d’ouvrir la voie vers le tabagisme. Juul doit également défendre ses arguments face à un récent scandale sanitaire, accusant à tort la vape d’occasionner des lésions pulmonaires.


Une restructuration d’envergure… et 500 emplois supprimés

Pour ne pas sombrer, Juul connaît actuellement une restructuration d’envergure, à l’initiation de KC Crosthwaite, son nouveau PDG. Celui-ci vient d’annoncer, lors d’une interview à CNN, le départ imminent de quatre dirigeants de l’entreprise. Sont ainsi cités Danaher, le CFO (Chief Financial Officer), Brommers, le directeur marketing, Foster, le vice-président principal des technologies et Goulf, chef de l’administration.

Crosthwaite s’entoure d’une nouvelle équipe, notamment de Cartwright comme nouveau CFO, pour redorer l’image de la société. Il tient ainsi à redéfinir ses priorités et les objectifs de cette restructuration. Celle-ci s’accompagnera d’ailleurs de la suppression de 500 autres emplois, dans divers départements de la société.

Malgré ces changements majeurs, Crosthwaite se veut rassurant. Plutôt que de jeter l’éponge face aux attaques, il entend suivre à la lettre les recommandations de la FDA en matière de vapotage. Il espère ainsi prouver la bonne foi de la société et renforcer son image de leader sur ce marché d’ampleur.

Pour cela, le PDG de Juul prévoit de supprimer les publicités, quel qu’en soit le support, autour de ses produits de vapotage. Pour ce qui est d’une possible interdiction des arômes, il entend investir dans la recherche vers d’autres alternatives. Malgré la crise, Crosthwaite reste donc plein d’ambition.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap