USA : 83 % des médecins pensent – à tort – que la nicotine donne le cancer

 USA : 83 % des médecins pensent – à tort – que la nicotine donne le cancer

La nicotine est associée automatiquement au tabac. Par voie de conséquence, dans l’esprit de nombreuses personnes, la dangerosité de la cigarette est liée à la présence de la nicotine. Or, cette molécule induit certes une dépendance mais n’est aucunement responsable des maladies provoquées par la consommation du tabac.

nicotine

Cette confusion répandue au sein de la population est tout à fait compréhensible, mais une étude vient de révéler que plus de 80 % des médecins aux Etats-Unis sont persuadés que la nicotine provoque des cancers, des maladies cardiovasculaires ou pulmonaires.

La science a clairement montré que la nicotine est certes la substance induit une accoutumance chez les fumeurs, mais les maladies liées à la consommation de cigarettes sont causées par les 93 constituants toxiques contenus dans la fumée comme l’ammoniac, le formaldéhyde, le benzène ou encore le toluène.

 

La méconnaissance de l’effet de la nicotine préjudiciable pour les fumeurs

L’étude publiée dans le « Journal of General Internal Medicine » est très préoccupante pour la santé publique aux Etats-Unis. En effet, des médecins de famille, des cardiologues, des internes, des gynécologues ou encore des spécialistes des maladies pulmonaires faisaient partie du panel de cette étude. Or, les 1000 médecins sondés font partie des interlocuteurs privilégiés des fumeurs et de leur famille en cas de problème de santé. Et un fait s’est avéré particulièrement inquiétant, 77,2 % des oncologues sont convaincus que la nicotine est la cause principale des cancers chez les fumeurs.

Le résultat de cette étude met en lumière l’ignorance d’une grande partie des médecins américains sur les méfaits réels du tabac et de la nicotine. Les conséquences peuvent être dommageables pour les fumeurs. Ils ont le risque de ne pas trouver une information fiable sur les méthodes de sevrage en consultant leur médecin. Or, les substituts du tabac contenant de la nicotine, comme la vape, peuvent être des outils très utiles pour arrêter la cigarette. Une méconnaissance de l’impact réel de la nicotine sur la santé risque de conduire les médecins à donner de mauvais conseils à leurs patients fumeurs.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l'équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d'arrêter de fumer qu'il souhaite désormais transmettre.

Copy link
Powered by Social Snap