Une enquête révèle les pays les plus asservis à Big Tobacco

 Une enquête révèle les pays les plus asservis à Big Tobacco

Michael Bloomberg – Photo : Gage Skidmore

Le lobby de l’industrie du tabac est connu pour être très puissant. Depuis des années, les fabricants de tabac œuvrent dans l’ombre pour faire voter des lois pour favoriser leur propre intérêt. Mais, l’ingérence des cigarettiers est variable suivant les pays. Michael Bloomberg, le milliardaire américain, a décidé d’élaborer un classement des nations les plus corrompues.

Michael Bloomberg s’est fait connaître du grand public pour ses positions ouvertement anti-tabac et plus récemment anti-vape. Pour mener à bien sa guerre contre ce marché très lucratif, il a créé une fondation en 2018. Cette organisation appelée Stopping Tobacco Organizations and Products (STOP) est dotée d’un confortable budget de 20 millions de dollars. Récemment, STOP a édité dans un document le classement des pays les plus susceptibles de se plier aux injonctions de Big Tobacco.

pays
Michael Bloomberg – Photo : Gage Skidmore

Le rapport réalisé par STOP souligne qu’aucun de 57 pays étudiés n’est exempt de l’influence du lobby du tabac. Toutefois, de fortes disparités existent à la fois sur le degré d’implication des fabricants de tabac dans la vie politique des nations et la manière dont les gouvernements tentent de limiter cette ingérence. Parmi les pays les plus vertueux, la France, l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande se hissent en haut du classement.

 

L’industrie du tabac agit comme régulateur des lois anti-tabac

L’enquête menée par STOP a listé 9 plusieurs points importants pour quantifier l’influence de l’industrie du tabac. Ainsi, le nombre de projets de lois anti-tabac invalidés ou édulcorés par les conseils de santé en raison de l’intervention de fabricants de tabac a été pris en compte. Ce chiffre reflète particulièrement bien la mainmise des fabricants de tabac sur la gestion des pays.

Certains gouvernements ont ainsi mis en place des avantages fiscaux pour alléger les charges des fabricants de tabac. Des taxes limitées sur les produits de tabac ou de vapotage ont également permis de maintenir les chiffres d’affaires de l’industrie du tabac à un haut niveau. Pour élaborer ce classement, STOP s’est également intéressé aux problèmes de conflits d’intérêts au sein des départements chargés de la lutte anti-tabac.

Si la France est un pays bien noté par STOP, le Japon se classe parmi les plus mauvais élèves. Il faut dire que l’Etat nippon détient des parts importantes dans de nombreuses sociétés liées au tabac. L’Espagne obtient également un mauvais score car des représentants de Big Tobacco sont fréquemment invités à siéger dans les commissions du ministère des Finances.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l'équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d'arrêter de fumer qu'il souhaite désormais transmettre.

Copy link
Powered by Social Snap