Le prix des e-liquides pourrait s’envoler cette année

 Le prix des e-liquides pourrait s’envoler cette année

Dans les boutiques de vape, les vapoteurs ne constatent pas pour l’instant une hausse des prix des e-liquides, mais la situation pourrait changer très prochainement. En effet, la conjoncture actuelle contribue à augmenter le prix des matières premières nécessaires à l’élaboration des e-liquides. Tout d’abord le prix du propylène glycol (PG) fait le yo-yo depuis deux ans. Ainsi, la valeur du PG avait été multipliée par 4 entre 2020 et juin 2021. Aujourd’hui, le prix a légèrement diminué mais il reste quand même près de 2 fois plus élevé qu’en 2020. D’après les spécialistes, le coût d’achat du PG ne devrait plus baisser et une légère hausse des prix est probable.

La glycérine végétale (VG), l’autre constituant majeur des e-liquides, a vu son prix doubler voire tripler. En particulier, le cours du Végétol s’est littéralement envolé. Ce produit issu de la bio-fermentation du VG a souffert de la fermeture de nombreuses usines 1ère génération de production de biocarburants. Ces entreprises ont dû arrêter de fonctionner en raison des nouvelles normes anti-pollution.

 

Le prix des e-liquides et le retard d’approvisionnement fragilisent le secteur de la vape

 

Les fabricants de cigarettes électroniques subissent également de plein fouet les problèmes d’approvisionnement des matières premières. En effet, le transport maritime du monde entier est confronté à un engorgement lié à la hausse du trafic. Aussi, des retards d’approvisionnement sont à déplorer dans de nombreux secteurs économiques. La pénurie de composants électroniques est également un problème difficile à gérer.

Ainsi pour certains fabricants, les délais de livraison des matières premières ont été multipliés par trois. Dans ces conditions, il devient très difficile d’établir une gestion efficace des stocks. Cette situation impacte toute la chaîne du fabricant au revendeur de produits de vape.

Toutefois, certains paramètres pourraient contribuer à atténuer la hausse des prix des e-liquides. Certains fabricants comme Delfica ou Xérès ont déjà annoncé qu’ils n’allaient pas répercuter l’augmentation du tarif des matières premières sur le prix des e-liquides vendus au détaillant. De plus, bien souvent, le prix des matières premières est négocié sur une période d’un an comme c’est le cas pour le fabricant français Toutatis. Aussi la hausse des prix du PG et VG ne devrait pas impacter le prix des e-liquides… du moins dans les prochains mois.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap