Juul face à une procédure judiciaire impliquant 5 000 plaignants

 Juul face à une procédure judiciaire impliquant 5 000 plaignants

La société californienne devait faire face à plus de 5 000 plaintes et le verdict a été rendu en défaveur de la start-up. Les accusations étaient émises par des particuliers mais également des institutions gouvernementales, des associations de consommateurs ou encore des tribus amérindiennes. Il était reproché à Juul d’avoir sciemment ciblé les plus jeunes pour vendre ses produits. Aujourd’hui, la société vient d’annoncer qu’un accord financier a été trouvé entre les différentes parties, mais le montant de la transaction n’a pas été révélé. Qui aurait pu penser en 2018 que la jeune start-up de San Francisco serait dans une telle tourmente à peine 4 ans plus tard. Car après seulement quelques années d’existence, Juul avait connu son heure de gloire à la fin de l’année 2018 qui a été également l’aube de son déclin. Après avoir affiché des revenus supérieurs au milliard de dollars, la société américaine ne fait maintenant les gros titres dans la presse qu’en raison de nombreuses procédures judiciaires à son encontre.

 

Une procédure judiciaire peut en cacher une autre…

 

Juul perd quasiment tous les procès qui lui sont attentés. Les amendes sont pharaoniques et s’élèvent souvent à des dizaines de millions de dollars. Dans le même temps de nombreux pays dans le monde, dont les Etats-Unis, ont décidé d’interdire la vente des pods Juul sur leur territoire. Altria, le partenaire privilégié du fabricant de e-cigarettes a même renoncé à la start-up pour investir dans ses principaux concurrents.

Récemment un collectif de 5 000 plaignants s’est monté pour accuser Juul de préjudices corporels. Une procédure judiciaire a été engagée car la start-up est soupçonnée d’avoir mené une campagne marketing ciblant principalement les plus jeunes. A l’issue du procès, la société californienne a été reconnue coupable, mais le montant des indemnités n’a pas été révélé.

Aujourd’hui, la société Juul essaye de faire table rase du passé. Son souhait maintenant est d’accompagner au mieux les fumeurs pour les aider à arrêter avec le tabac. Certes, cette ligne de conduite est la seule envisageable pour éviter la banqueroute mais les bases de l’édifice sont fragilisées en raison des sommes que Juul a dû payer à l’issue de ses nombreux procès. De plus, l’opinion publique n’a pas forcément une bonne image de cette société qui a été à la une de nombreux magazines de presse à chaque procédure judiciaire.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap