La moitié des vapoteurs britanniques a complètement arrêté de fumer

L’étude annuelle sur les e-cigarettes menée Ash (Action on Smoking and Health), une association de lutte contre le tabagisme, a conclu que pour la première fois depuis 2012, les anciens fumeurs étaient majoritaires parmi les vapoteurs (52%), soit 1.5 million des 2.9 millions de vapoteurs britanniques.

45% continuent à mener de pair cigarette électronique et cigarette traditionnelle. 3% des vapoteurs n’ont quant à eux jamais fumé.

Les vapoteurs évoquent le coût et la volonté d’arrêter comme raison principale du remplacement de la cigarette traditionnelle par la e-cig.

Pour l’association, c’est une très bonne nouvelle. Et ce, même si la directrice Deborah Arnott indique que le chemin est encore long. Il y a près de 9 millions de fumeurs actifs au Royaume Uni. Un tiers d’entre eux n’a jamais essayé la cigarette électronique, de peur de devenir dépendant et exprimant des doutes sur la sûreté du produit.

Deborah Arnott l’indique pourtant clairement : ‘il est important que les fumeurs se rendent compte que la vape est beaucoup, beaucoup moins dangereuse que le tabac’.

L’étude a ainsi mis en lumière une méconnaissance certaine de la cigarette électronique. Seulement 13% des personnes interrogées affirment que la e-cig est moins nocive que le tabac. A l’inverse, que plus d’un quart d’entre eux pensent qu’elle est autant si ce n’est plus dangereuse.


Ressources :

Vous pouvez accéder au rapport intégral sur le marché de la cigarette électronique au Royaume Uni.

Pour en savoir plus sur ASH, Action on Smoking and Health

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.