Arrêter de fumer grâce au Champix® : est-ce dangereux ?

Ce traitement de sevrage tabagique a été mis sur le marché en 2007. Grâce à sa molécule, la varénicline, le Champix® permet à 44% des fumeurs d’arrêter de fumer dans les 3 mois. Il présente un double avantage. Il permet aux fumeurs de ne pas se sentir en manque et il rend le plaisir de fumer beaucoup moins grand. Dès 2008, ce sont près de 500 000 patients qui suivent un traitement Champix®. Mais en 2011, une étude parue dans le Canadian Medical Association Journal identifie des risques accrus de maladies cardiovasculaires et des risques suicidaires et dépressifs provoqués par le Champix®. Partout, les notices du médicament sont modifiées pour mieux prévenir les patients de ces risques. En France, le Ministère de la Santé prend la décision de ne plus rembourser le médicament.

Les résultats de cette étude sont aujourd’hui remis en cause : une étude menée en 2015 par le Dr Kotz et publiée dans The Lancet Respiratory Medicine aboutit à une conclusion radicalement différente. Le Champix® n’aurait ainsi conduit à aucune ‘augmentation des risques cardiovasculaires ou neuropsychiatriques’. Les résultats de l’étude de 2011 auraient été, entres autres, biaisés par le panel de patients de l’étude, certains souffrant déjà de faiblesses cardiovasculaires.

De nombreux effets secondaires demeurent présents

Pour autant, si elle n’augmente pas les risques cardiovasculaires ou psychiatriques, la varénicline provoque d’importants effets secondaires, notamment des troubles importants du sommeil chez plus de 60% des patients. Et le prix du Champix® reste un obstacle majeur. 70 € non remboursés pour un traitement de 2 semaines.

La lutte contre le tabac est un enjeu de taille en France comme ailleurs.

Chaque année, un fumeur perd en moyenne trois mois d’espérance de vie

Le tabagisme actif est considéré comme responsable de 90 % des cancers du poumon. Mais aussi de près de 80 000 décès prématurés chaque année en France. Ce qui représente ainsi plus de 200 décès par jour.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.