Mobilisation pour la vape à l’occasion de la journée sans tabac

Sovape - Journee sans tabacDans un communiqué publié à l’occasion de la journée sans tabac, Sovape s’indigne de la censure dont souffre la vape. La journée sans tabac aura lieu partout dans le monde le 31 mai prochain. De nombreuses actions sont prévues. Le but : présenter aux fumeurs les alternatives au tabac et les solutions pour arrêter de fumer. Mais une fois de plus, la vape fait office de parent pauvre.

Sovape nous explique le contexte de la transposition de la directive européenne TPD (Tobacco Products Directive) en France. Ainsi, toute publicité de la cigarette électronique est interdite depuis le 20 mai 2016. Cela met la cigarette électronique au même plan que la cigarette traditionnelle ou les produits du tabac. Et punit toute infraction d’une amende de 10 000 euros.

Selon l’association, il ne fait pas de doute que la France a transposé cette directive avec « beaucoup plus de sévérité que ce que le texte imposait […]. Rien n’obligeait le gouvernement français à interdire toute publicité, directe ou indirecte et encore moins toute ‘propagande’ ».

Sovape nous rappelle aussi que « là où la cigarette électronique se développe, le tabagisme recule. […] de nombreuses mesures contraignent la pratique de la vape et provoquent des augmentations de prix des produits. L’interdiction de toute communication freine son essor et réduit les chances d’attirer encore plus de fumeurs, de sauver encore plus de vies. Informer les fumeurs sur les bonnes pratiques, ainsi que la profusion des matériels et des liquides, est primordial ».

Sovape conclut en interpellant la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dont nous vous avions parlé dans un article précédent. L’association réclame la mise en œuvre d’un plan de réduction du tabagisme qui intègre la vape à part entière.

Nous soutenons le point de vue de Sovape.

En empêchant toute forme de communication autour de la vape, nous nous privons d’un outil fondamental dans la lutte contre le tabac.

Et pourtant, dès 2013, le rapport sur la e-cigarette coordonné par le Professeur Dautzenberg et publié avec le soutien de la Direction Générale de la Santé avait recommandé que « l’accès des fumeurs aux e-cigarettes ne soit pas freiné, car […] elles semblent réduire les dommages lorsqu’elles remplacent la cigarette ».


En savoir plus

Accéder au communiqué de Sovape et en savoir plus sur les activités de cette association : www.sovape.fr

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.