Une augmentation sur 3 ans du prix du tabac en France

L’information vient d’être précisée par Agnès Buzyn, la ministre de la santé.

Le paquet de cigarettes va être augmenté de manière progressive. Il devrait atteindre la barre symbolique des 10 euros d’ici 3 ans.

Le 4 juillet 2017 à l’Assemblée Nationale, le premier ministre Edouard Philippe avait exprimé le souhait de lutter contre la consommation de tabac. Aujourd’hui, le paquet de cigarettes en France est déjà l’un des plus chers en Europe. L’Irlande et le Royaume-Uni vendent cependant leurs paquets à des prix nettement supérieurs.

Le gouvernement souhaite s’inspirer des mesures prises par ces pays. Le Royaume-Uni comptait 30% de fumeur en 2005. L’augmentation à 15 livres le paquet a fait tomber le pourcentage de fumeur en-dessous de la barre des 20 %. Actuellement, le prix d’un paquet de cigarettes en France avoisine les 7 euros. 29% des Français étaient des consommateurs quotidiens en 2016.

Aussi, cette nouvelle hausse ne fait pas que des heureux. Les fumeurs redoutent ainsi une baisse conséquente de leur pouvoir d’achat, les buralistes craignent pour la pérennité de leur entreprise et la firme British American Tobacco France estime à 2,7 milliards d’euros le manque à gagner fiscal d’ici 2020. Sans compter que la précédente hausse historique en 2004 n’avait eu que peu d’impact sur la réduction du nombre de fumeurs.

Une augmentation progressive

L’accroissement du prix du tabac devrait être effectif dès 2018. Agnès Buzyn souhaite cependant une augmentation progressive du prix du tabac sur 3 ans. L’enjeu : limiter l’effet de la hausse sur les buralistes français. Le gouvernement souhaite également mettre en place des mesures efficaces pour lutter contre le trafic de tabac.

Pour la ministre de la santé, la lutte contre la consommation de tabac est devenue un enjeu prioritaire pour le gouvernement. En effet, la cigarette est la première cause de mortalité en France avec 78.000 décès par an.

Avec les retombées financières par cette hausse du prix du tabac, Agnès Buzyn projette de financer des campagnes de prévention. Son but est plus particulièrement de lutter contre la consommation du tabac et aider les fumeurs à se sevrer. Enfin, cette mesure cible particulièrement la jeunesse française. Avec le prix d’un paquet de tabac à 10 euros, l’effet dissuasif pour les jeunes pourrait s’avérer particulièrement efficace.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.