Lien entre vapotage et tabagisme chez les jeunes : le débat continue

Leeds University - Mark Conner - Etude lien vapotage et tabagisme chez les jeunesUne étude britannique menée par Mark Conner de l’Université de Leeds a récemment remis en cause les avantages du vapotage, les jeunes pouvant être tentés de se mettre à fumer du tabac s’ils ont déjà essayé la cigarette électronique.
Nous en avions parlé dans un précédent article, le débat sur le lien entre vapotage et tabagisme chez les jeunes continue donc de faire rage.

Que nous dit cette nouvelle étude ?
Deux groupes d’adolescents ont été formés :
– ceux qui avaient déjà essayé la cigarette électronique mais n’avaient jamais fumé
– ceux qui n’avaient jamais fumé ni vapé
Un an après, les chercheurs ont interrogé les deux groupes d’adolescents. Leur objectif : déterminer quel était le pourcentage de jeunes qui avaient fumé leur première cigarette. 34,4 % des adolescents qui avaient déjà vapoté ont affirmé avoir essayé de fumer. En comparaison, le groupe d’adolescents non-fumeurs qui n’avaient pas essayé la e-cigarette étaient seulement 9% à allumer leur première cigarette.

Le lien entre vapotage et tabagisme chez les jeunes est-il avéré ?

En regardant simplement les chiffres, nous pouvons donc être tentés de conclure que lorsque les jeunes vapent, ils ont plus de risque de se mettre à fumer. Or, il n’en est rien lorsque l’on regarde la prévalence du tabagisme en Grande-Bretagne. Alors que l’utilisation de l’e-cigarette a augmenté en Grande-Bretagne, le tabagisme continue de baisser.
Pour le professeur de psychologie de la santé à University College London, Robert West, et le professeur de politique de santé à l’Université de Stirling, Linda Bauld, cette étude ne démontre en aucun cas que l’e-cigarette incite à commencer de fumer. Cela prouve simplement que certains jeunes qui avaient testé la e-cigarette peuvent être également curieux de tester la cigarette, ne serait-ce qu’une seule fois.

Si la cigarette électronique poussait à fumer, les dernières enquêtes nationales révéleraient une hausse constante du tabagisme chez les jeunes. Or, c’est l’inverse qui se produit au Royaume-Uni. Nous sommes plutôt rassurés de voir les chiffres évoluer de la sorte !

La communauté scientifique mondiale continue à débattre de la cigarette électronique. Les spécialistes se penchent en effet sur le lien entre vapotage et tabagisme. Mais ils étudient également les risques sanitaires comparés entre tabac et e-cigarette.

Sur ce point, le débat est plus apaisé. Pour la plupart des scientifiques, il est indéniable que la e-cigarette représente une bonne alternative à la cigarette classique. En effet, la vapeur des cigarettes électroniques ne contient pas de substances toxiques. En conséquence, les problèmes cardiovasculaires, les risques de cancers et les bronchites à répétition causés par les goudrons et le monoxyde de carbone sont inexistants.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.