La e-cigarette efficace dans le sevrage tabagique selon une nouvelle étude

Depuis l’apparition de la cigarette électronique, les études scientifiques se multiplient pour démontrer ses bienfaits sur la santé. On peut notamment penser à la réduction du risque de développer un cancer, par rapport au tabac. Mais les recherches ne s’arrêtent pas là. Elles comptent également mettre en exergue son action dans le sevrage tabagique, comme le relaie un article de Forbes.

Les résultats semblent jusqu’à présent confirmer cette hypothèse. En effet, une étude, parue dans le BMJ en juillet 2017 a été menée sur plus de 100 000 américains. Elle confirme une augmentation croissante de l’utilisation de l’e-cigarette par les fumeurs corrélée à un taux de cessation du tabac.

Des résultats similaires ont été retrouvés par une autre étude, publiée dans la revue Nicotine & Tobacco en août 2017. Cette étude mettait en évidence un lien entre l’utilisation de la cigarette électronique et un taux élevé de tentative et/ou de réussite d’arrêt de la cigarette traditionnelle.

Ces différents résultats montrent un impact significatif de l’e-cigarette dans le sevrage tabagique. Pourtant, les doutes persistent pourtant sur ce lien de cause à effet. En effet, les études menées jusqu’à présent ne distinguant pas les utilisateurs ponctuels des utilisateurs réguliers de l’e-cigarette.

La fréquence d’utilisation de la vape identifiée comme facteur clé de réussite

Etude lien e-cigarette et sevrage tabagique - Georgetown UniversityAinsi, la dernière étude en date, parue dans Nicotine & Tobacco, menée par le professeur David T. Levy et son équipe (Georgetown University) va plus loin en analysant les raisons de l’échec du sevrage tabagique malgré l’utilisation de l’e-cigarette. Les données révèlent que la fréquence d’utilisation de la e-cig joue un rôle primordial dans la réussite du sevrage tabagique.

En effet, ceux qui n’utilisent que rarement la vapoteuse ont un taux d’échec important dans l’arrêt du tabac. A l’inverse, les personnes y ayant recours plusieurs fois par jour et durant plusieurs mois ont beaucoup plus de chances d’arrêter de fumer.

Les études à venir devraient permettre de confirmer ce lien entre utilisation de l’e-cigarette et sevrage tabagique, à condition de contrôler la variable de fréquence de recours à cette alternative au tabac.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.