Vers une interdiction des arômes à San Francisco ?

San Francisco - Interdiction des arômesLa ville de San Francisco pourrait prochainement interdire la vente de cigarettes et d’e-cigarettes à base d’arômes. Cette mesure serait une première sur le sol américain. Cela rejoindrait la volonté de la FDA de mettre en place des initiatives fortes afin de dissuader les jeunes de commencer à fumer. Pour autant, l’efficacité d’une telle loi apparaît encore incertaine. D’autant qu’elle pénaliserait vendeurs et consommateurs de cigarettes électroniques.

Le 27 juin dernier, le conseil d’administration de San Francisco et son maire Ed Lee ont ainsi approuvé une ordonnance visant à interdire à la vente les produits du tabac aromatisés. Alors qu’une suspension de l’ordonnance était envisagée suite aux réticences des électeurs, l’administration municipale vient de refuser d’abroger celle-ci.

San Francisco - Interdiction arômes dans produits du tabacA partir d’avril 2018, les produits utilisant des arômes, et notamment les saveurs mentholées, ne pourront plus être vendus à San Francisco. La consommation sera encore autorisée néanmoins.

Pour Matthew Myers, président de la Campagne pour les enfants sans tabac, cette mesure est cruciale. Selon lui, elle permettra à de nombreux jeunes de ne jamais commencer à fumer. Derrière cette affirmation, un chiffre. 54 % des fumeurs âgés de 12 à 17 ans utilisent des produits mentholés sur le territoire américain.

La lutte anti-tabac en Californie

Cette annonce fait suite aux efforts anti-tabac menés par l’Etat de Californie, qui a toujours été en pointe en la matière (San Francisco a été l’une des premières villes américaines à interdire l’achat de produits du tabac aux moins de 21 ans). Les autorités souhaitent ainsi protéger la santé des adolescents. Cependant, Miriam Zouzounis, membre de la Commission des petites entreprises de San Francisco, souligne le risque pour les commerçants. Elle évoque un manque à gagner de 50 millions de dollars par an pour les vendeurs de cigarettes et e-cigarettes aromatisées. Et surtout, elle craint que cette loi anti-arômes demeure inefficace. Elle pourrait en effet engendrer la naissance d’une économie souterraine pour les produits interdits.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.