Des expérimentations pour en finir avec les résistances

La vape et ses millions d’adeptes dans le monde est un terrain d’expérimentation très fertile. Le principe est simple, les calculs sont aisés et le milieu est suffisamment jeune pour que presque tout reste encore à inventer. Au cours de sa courte histoire, la vape a vu passer plusieurs essais, plus ou moins fructueux, autour des résistances. L’enjeu est alléchant : en finir avec les résistances. Mais la réussite n’a pas toujours été au rendez-vous. Aujourd’hui nous vous présentons trois tentatives de révolutions avortées dans la vape.

Le donut en céramique

En finir avec les résistances - Vapin Donuts

Également appelés Vapin Donuts par son inventeur, Fat Daddy Vapes, il s’agit d’un anneau en céramique qui vient remplacer une résistance dans un atomiseur reconstructible. Sa grande durée de vie, son nettoyage aisé et sa surface de chauffe supérieure à n’importe quel coil lui assurait un avenir doré.

Vapin DonutSeulement voilà, les Vapin Donut mettent une éternité à chauffer. Suffisamment pour refroidir la communauté qui a préféré ne pas se laisser tenter. Peut-être aussi parce qu’ils explosent… Au moins quatre accidents ont été rapportés.

 

La résistance permanente

En finir avec les résistances - Résistances permanentesLe CVU de l’Altus RTA semblait être la solution pour vaper sans jamais changer de coil. Imaginez : une résistance protégée à l’intérieur d’une plaque facile à nettoyer qui répartit la chaleur sur toute sa surface. Malheureusement, le coton qui s’est avéré difficile à mettre correctement et son temps de chauffe important ont stoppé net la révolution. Il a cependant connu un certain succès et quelques milliers d’exemplaires ont été vendus.

 

L’atomiseur sans résistance

En finir avec les résistances - Atomiseur sans résistance

Nous avons gardé le meilleur pour la fin avec le SX Pure de Yihi. Le principe ? Intégrer une résistance permanente directement à l’atomiseur. Il n’y a plus qu’à glisser son coton et le tour est joué.

Le problème ? L’alliage utilisé, du CuAlNi, se dégrade et perd de la conductivité chaque fois que vous vapez. On dit qu’il perd sa mémoire conductrice.Atomiseur sans résistance

Dans la pratique, il faudra changer la résistance régulièrement (ou l’atomiseur si celle-ci ne se détache pas). Yihi ne garantit d’ailleurs le SX Pure que sur trois mois.

Finalement, la meilleure résistance reste peut-être le Clapton Coil dont nous vous avons déjà parlé.

Jeremie

Jeremie est journaliste vape depuis 4 ans dans la presse papier et sur Internet. Toujours à l’affût des tendances, il a déjà testé des centaines de matériels.