L’agence de santé écossaise reconnait les vertus de la vape

Alors qu’aucune étude n’a été réalisée à ce jour pour déterminer les dangers à long terme de la cigarette électronique, l’agence de santé écossaise vient de déclarer pour la première fois que la e-cigarette est « définitivement moins nocive que le tabac ». Cette annonce confirme l’intérêt que portent les autorités britanniques à la vape. Celle-ci apparaît de plus en plus comme un moyen de sevrage tabagique efficace et sans risques.

L'agence de santé écossaise reconnait les vertus de la vapeAfin de clarifier la position des organismes de santé écossais sur la question de la cigarette électronique, le NHS Health Scotland, par l’intermédiaire d’un de ses dirigeants, le docteur Andrew Fraser, a souhaité prendre publiquement la défense de l’e-cigarette.

Andrew Fraser - NHS Health ScotlandDans un entretien à la BBC, celui-ci a présenté les cigarettes électroniques comme « beaucoup plus sûres » que les cigarettes traditionnelles. Il a également insisté sur le fait qu’elles sont une « bonne option » pour les personnes souhaitant arrêter de fumer. Cette déclaration a été approuvée par le gouvernement écossais, les milieux universitaires et plusieurs organismes de bienfaisance. Elle corrobore l’avis de Public Health England. En 2015, celui-ci avait en effet conclu que la vape était « à 95 % moins nocive » que les produits du tabac.

La lutte contre le tabac est couronnée de succès au Royaume-Uni

nhs-health-scotlandAvec 2,9 millions d’utilisateurs de cigarettes électroniques, le Royaume-Uni est l’une des figures de proue de la vape en Europe. De nombreuses mesures, dont l’augmentation constante du prix des paquets de cigarettes traditionnelles, ont été prises afin de diminuer le nombre de fumeurs. En reconnaissant la e-cigarette comme une alternative crédible et sûre en matière de santé, les autorités britanniques font ainsi passer un message positif. Leur but est d’inciter les fumeurs à sortir de leur dépendance à la nicotine par ce biais. Depuis 2016, dans ce même esprit d’ouverture, les cigarettes électroniques sont autorisées dans les jardins des hôpitaux écossais. A l’inverse, les cigarettes traditionnelles y sont proscrites.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.