Stoptober : le mois sans tabac au Royaume-Uni

Stoptober - le mois sans tabac du Royaume-UniCela fait 6 ans que le Royaume-Uni a lancé le Stoptober, son mois sans tabac. Cette année, la campagne va plus loin. L’agence de santé anglaise (PHE) a en effet décidé qu’elle recommanderait de façon explicite l’e-cigarette comme alternative au tabac. C’est la première fois qu’elle prône la vape de manière aussi franche. Une campagne TV sera ainsi diffusée dès le 1er octobre. Celle-ci met en avant le vapotage comme étant l’une des méthodes efficaces pour arrêter de fumer. Les autres dispositifs média du Stoptober (affiches, site internet, etc.) donneront également la part belle aux vapoteurs. Ils utiliseront d’ailleurs un slogan sans équivoque : « Stop smoking with an e-cigarette » (Utilisez la vape pour arrêter de fumer).

Sur le site internet de la campagne, un espace complet est dédié à la vape et présente le témoignage de Mark, que l’utilisation de la cigarette électronique a aidé à ne pas craquer. On y explique également l’utilisation d’une e-cigarette sans en éluder les possibles inconvénients. Le site rappelle en effet qu' »utiliser une cigarette électronique n’est pas totalement sans risque. Mais la vape ne présente qu’une partie des dangers associés au tabagisme ». On peut notamment penser à la présence de nicotine, point commun entre la vape et le tabac. Les autorités conseillent donc aux fumeurs en sevrage de se faire accompagner par un tabacologue ou un service d’écoute.

De vrais résultats dans la lutte contre le tabac

Il y a aujourd’hui moins de 15% de fumeurs au Royaume-Uni. Soit une baisse régulière sur les dernières années. De nombreux outils sont utilisés dans la lutte contre le tabac, dont le Stopbtober. Le Stoptober a d’ailleurs été reproduit quasiment à l’identique par la France avec le « Moi(s) sans Tabac » lancé en 2016.

Il y a tout de même une différence majeure entre les deux pays : la position des autorités vis-à-vis de la cigarette électronique. Le NICE britannique qui correspond à notre Haute Autorité de Santé, reconnaît « que les cigarettes électroniques sont utilisées par les gens qui essaient d’arrêter de fumer ». Alors que les professionnels de santé français conseillent de plus en plus l’utilisation de la cigarette électronique, ils ne sont toujours pas suivis par les autorités.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.