Vaper 7 jours réduit de 57 % l’exposition aux cancérogènes

Une étude menée par le Roswell Park Cancer Institute situé à Buffalo, dans l’Etat de New York, vient de démontrer l’efficacité de la cigarette électronique. Ces recherches prouvent en effet qu’un passage d’une semaine de la cigarette traditionnelle à la vape permet de réduire de moitié l’exposition à des produits toxiques.

étude cigarette électronique

Menée par le docteur Maciej Goniewicz, cette étude est l’une des premières à déterminer si clairement la différence de nocivité entre cigarette et cigarette électronique. Pour les besoins de l’expérience, une vingtaine de fumeurs ont accepté de se sevrer pendant quinze jours en vapant.

Avant et après le sevrage, l’analyse de leurs biomarqueurs a permis de mettre en lumière la concentration de produits cancérogènes dans leur organisme. Les résultats sont sans appel : en moyenne, une baisse de 57 % des composés toxiques a été observée au bout d’une semaine, et de 64 % au bout de deux.

 

Une étude qui pourrait faire date

Ainsi, les recherches réalisées par le Roswell Park Cancer Institute offrent de premières données objectives prouvant que la cigarette électronique est bien moins dangereuse pour la santé que le tabac. Outre la nicotine, les cigarettes traditionnelles contiennent des produits nocifs et addictifs tels que les goudrons, que l’on ne retrouve pas dans les cigarettes électroniques.

vaperAutre élément intéressant révélé par l’étude : 55 % des sujets ont réussi un sevrage tabagique complet durant quinze jours grâce à la vape. Ce chiffre élevé semble démontrer l’efficacité du dispositif pour abandonner le tabac chez les fumeurs, en diminuant les risques de rechute. C’est donc une excellente nouvelle.

D’ailleurs, les résultats obtenus par l’équipe du docteur Goniewicz vont dans le même sens que ceux révélés par une étude italienne plus tôt cette année. Parmi les fumeurs étudiés, 61 % d’entre eux avaient réussi à se sevrer en utilisant l’e-cigarette. Ces données pourraient être utilisées à présent par les organismes luttant contre le tabac à travers le monde.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.