USA : ouverture d’un futur procès suite à l’explosion d’une e-cig

Un nouveau procès concernant la vape devrait avoir lieur prochainement aux USA. Jesse Turdor poursuit en justice des fabricants de produits de vape et de matériels électroniques. Le plaignant les accuse d’être responsables de ses graves brûlures au visage et de ses nombreuses blessures suite à l’explosion d’une e-cigarette.

procès

L’histoire débute le 17 janvier 2016 à Philadelphie alors que Jesse Tudor décide de vaper, un geste habituel pour lui. Les articles utilisés sont commercialisés en toute légalité aux USA. Il a dans un premier temps rechargé pendant environ 10 minutes une batterie MXJO 18650 à l’aide d’un chargeur Efest. Après avoir inséré la batterie dans son mod Rig Mod V2, la e-cigarette lui a littéralement explosé au visage. Une fumée avec une forte odeur de soufre s’est ensuite propagée dans la pièce.

Très rapidement, le blessé a été transporté à l’hôpital de Phoenixville. Les médecins ont pu constater la gravité de ses blessures. Des brûlures au premier degré au niveau de ses lèvres, de son menton et de sa main droite sont les signes les plus visibles. Mais d’autres traumatismes sont à déplorer. Un problème cardiaque déjà présent avant l’explosion s’est aggravé. De plus, l’homme a souffert temporairement d’un engourdissement du visage, une perte de goût et une sensibilité accrue au vent et au soleil. Le stress lié à l’accident a entraîné une perte de cheveux.

 

50 000 dollars demandés pour préjudice moral et physique

Tudor a précisé qu’il avait employé ses produits de vape de façon normale. Aucune modification après ses achats n’avait été effectuée sur le matériel incriminé. Aussi, il a décidé de porter plainte pour négligence contre les fabricants des différents produits utilisés ce jour-là. En effet,  aucun de ces articles n’était accompagné d’un message d’avertissement précisant les risques encourus.

Pour les blessures physiques et morales ainsi que pour les dégâts matériels occasionnés dans son habitation, le demandeur réclame aux différentes sociétés la somme de 50 000 dollars. Le procès devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. En 2015, Jennifer Ries avait obtenu 1,9 million de dollars suite à l’explosion de son e-cigarette.

Le nombre d’accidents avec les e-cigarettes se multiplie avec l’augmentation des utilisateurs. En octobre 2017, un cas similaire a été rapporté en France. Un jeune homme à Paris a été brûlé grièvement suite à l’explosion de la cigarette électronique présente dans sa poche.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.