Les compagnies de tabac condamnées à réaliser des anti-pubs

pub old - tabac anti-pubsAprès 18 ans de batailles juridiques, la justice américaine s’est prononcée sur le conflit opposant le gouvernement à l’industrie du tabac. Les grands fabricants de tabac obtiennent le droit de faire de la publicité pour leurs produits aux USA. Cette autorisation prend effet dès 2018. Une première depuis 1971, date à laquelle les publicités pour les cigarettes ont été totalement interdites dans tout le pays. Mais cette victoire est à double tranchant.

L’histoire débute en 1991 sous la présidence de Bill Clinton. Le gouvernement de l’époque souhaitait que l’industrie du tabac contribue à financer les dépenses publiques en matière de santé. Finalement après près de deux décennies, la justice permet aux quatre plus grandes entreprises de tabac du pays de financer des publicités.

Pourtant cette décision ne remporte pas l’adhésion de R.J Reynold, Philip Morris, Lorillard ou encore Altria, les plus grandes firmes de tabac des USA. Et pour cause, l’autorisation de faire de la publicité pour le tabac est soumise à condition. Les marques ont interdiction de vanter les « qualités » de leurs produits. En fait, la loi les contraint à communiquer sur les méfaits de la cigarette sur la santé. Autrement dit, les cigarettiers doivent désormais financer leur propre anti-pub.

 

La riposte des lobbyistes du tabac s’organise

Les communiqués de presse émanant des différents groupes soulignent leur volonté de respecter la décision de justice. Toutefois, les premières images des spots télévisés montrent que les publicités réalisées font tout pour minimiser leur influence sur le grand public.

Les vidéos présentent uniquement un message d’alerte avec une typologie et des couleurs très neutres. La voix off est dépourvue d’intonation pour réduire l’impact du discours sur les téléspectateurs. Toutefois, ces anti-pubs seront diffusées pendant une année, 5 fois par semaine soit un total de 250 programmations.

Les États-Unis font figure d’exception en matière de lutte contre le tabac. C’est le premier pays à obliger une entreprise à concevoir des anti-pubs dirigés contre leur propre produit. Il faudra attendre la fin de l’année 2018 pour connaître les conséquences de cette compagne de publicité sur les habitudes des fumeurs. Plus que jamais, les cigarettiers perdent du terrain.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.