Une étude américaine vante les mérites de la vape

 Une étude américaine vante les mérites de la vape

Une étude réalisée par les chercheurs de l’Université de New York démontre une nouvelle fois l’intérêt de l’e-cigarette. Elle fait partie des produits sûrs à base de nicotine, comme les gommes et les patchs. La cigarette électronique y est jugée bénéfique pour la santé, faute de réussir à s’arrêter complètement.

nyuMenée par le docteur David Abrams, cette étude a été publiée en ligne dans l’Annual Review of Public Health. Elle établit que le vapotage constitue aujourd’hui le meilleur moyen pour diminuer les décès liés au tabagisme. Il s’agit d’un substitut facile d’accès pour les fumeurs et efficace pour réduire la consommation de nicotine.

Ainsi, le passage à la cigarette électronique permet de « réduire considérablement les conséquences néfastes pour la santé ». Les chercheurs encouragent donc l’utilisation d’e-cigarettes dans les programmes de remplacement de la nicotine pour les fumeurs. Reconnue par plusieurs organismes de santé, cette méthode porte ses fruits depuis des années déjà au Royaume-Uni.

 

Près de 7 millions de vie pourraient être sauvées grâce à l’e-cigarette

A l’heure actuelle, 16 millions d’Américains souffrent d’une maladie en lien avec le tabagisme, comprenant cancers et affections pulmonaires. On estime que la cigarette provoque chaque année 480 000 décès sur le territoire américain. Cette nouvelle étude confirme l’aspect bénéfique de la cigarette électronique comme substitut nicotinique.

L’étude préconise une approche basée sur la « minimisation des dommages ». Si les fumeurs n’arrivent pas à arrêter, ils doivent alors se tourner vers des produits moins dangereux. Un passage global de la cigarette à l’e-cigarette permettrait d’éviter 6,6 millions de décès prématurés dans les dix prochaines années. Cela représenterait 86 millions d’années de vie gagnées pour les fumeurs.

Enfin, l’étude approuve la déclaration de la Food and Drug Administration faite en juillet 2017. La cigarette traditionnelle contient plus de 70 produits cancérigènes connus. La cigarette électronique s’avère beaucoup plus sûre pour les fumeurs.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l'équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d'arrêter de fumer qu'il souhaite désormais transmettre.

Copy link
Powered by Social Snap